Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

textes débilitants
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Art -> Expression-libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tissa


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2011
Messages: 37
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 17:22 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

Pourquoi je n’aime pas le Ho’oponopono !




Dans le mouvement dit « New Age » il y a souvent encore et toujours les mêmes conditionnements dans une « couleur » différente. De même qu’il y a aussi ces mêmes mouvements de masse des individus qui se rallient les uns les autres sans vraiment réfléchir à quoi ils se rallient. Il en est ainsi du fameux « Ho’oponopono ». J’espère du fond du cœur que cet article vous rappellera constamment à votre discernement quant à ce qui, sous l’apparence de quelque chose de nouveau, n’est encore et toujours que le même emprisonnement !

Tout d’abord ce qu’il faut savoir c’est qu’historiquement le « Ho’oponopono » (une ancienne tradition Hawaïenne) est lié à des croyances anciennes qui prétendaient que l’on tombait malade parce qu’on avait »péché » . Cela ne vous rappelle-t-il pas la même croyance dans bien d’autres pays du monde y compris en Europe, cette croyance que la maladie est une punition ?! N’est-ce pas que ce que l’on a appris aux individus, dans maintes traditions religieuses qui ne sont différentes que dans les apparences, tout d’abord qu’on « pêche » et que lorsqu’on a « péché » il faut « faire pénitence » pour »être pardonné » ? C’est la croyance de base du « Ho’oponopono » : demander pardon.
Vous qui me lisez : croyez-vous que si vous êtes malade c’est parce que vous avez péché ? Non ! Du moins je l’espère pour vous.
Toujours historiquement le « Ho’oponopono » était aussi utilisé pour résoudre ou éviter les conflits dans les familles et la communauté. Ainsi sous la guidance d’un « kahuna », »guérisseur » en hawaïen, les personnes en conflit se réunissaient et formulaient les problèmes, griefs et offenses qu’ils avaient les uns avec les autres de manière à résoudre ces conflits. Dans cette situation de personnes en conflits se demander mutuellement pardon est une démarche qui a du sens et qui est vraiment judicieuse. Tant dans nos relations nous nous faisons parfois du mal les uns les autres sans nous en rendre compte par une mauvaise communication, des interprétations erronées, des échanges incomplets, des espoirs ardents et des attentes non comprises. Le pardon que chacun s’offre mutuellement est alors un moyen vraiment efficace d’apaiser chacun, de mettre du baume au cœur de tous, de passer à autre chose, d’évoluer en paix et de vivre en harmonie les uns les autres. Dans ce contexte les paroles du « Ho’oponopono » :
- »Désolé, pardon, Merci. Je t’aime » ont du sens et sont vraiment adaptés.
Mais je ne vois absolument aucune raison d’aller dire « Désolé, Pardon, Merci. Je t’aime » à quelqu’un avec qui je n’aurais eu aucune relation ! Je ne vois non plus aucune raison de répéter à longueur de journée, pour atteindre je ne sais quel état d’illumination : « « Je t’aime, pardonne-moi, je suis désolé, merci. » (une variante) ! Cette « technique » n’est rien d’autre que la répétition de cette croyance que l’on est sur terre parce qu’on a fauté ou commis un péché ! Mais voilà c’est « New Age » alors les gens sautent sur cette nouveauté-ancienne, ils en parlent aux autres, font des vidéos, mettent des « j’aime » sans se rendre compte qu’ils ne font encore et toujours qu’entretenir l’idée de « j’ai fait quelque chose de mal ou il y a quelque chose de mal en moi que je dois faire pardonner »
Vous avez le droit de croire ce que vous voulez. Vraiment. C’est votre entière et absolue liberté, approuvée et honorée à 100%.
Mais n’attendez pas de moi que j’approuve cette idée. Tout au contraire, s’il y a une chose que je passerais mon temps à répéter, comme d’autres avant moi aussi, encore et toujours c’est : il n’y a rien de mal en vous.
Vous n’avez commis aucun péché, offensé aucun « Dieu » vengeur (qui vous ferait tombé malade pour vous punir). Quant à ce qui se passe dans les relations, je ne cesserais de répéter aussi, que chaque membre de la relation la crée à 100%.

Venons-en maintenant à ce fameux médecin qui aurait guéri, sans jamais les voir, les patients d’un hôpital psychiatrique dont il avait la charge. Ce qui est écrit pour vendre l’efficacité du « Ho’oponopono » c’est qu’il prenait chaque dossier et disait :
- « Désolé, pardon, merci ».
Le médecin expliquait son attitude ainsi :
- « Je guéris la partie de moi qui les a créé (ces patients). Car tout dans ma vie est ma création. Si je veux changer ma vie je dois commencer par me changer moi-même ».
Voilà qui est parfaitement exact ! Ce médecin expose parfaitement comment chacun CREE SA vie, SON monde et SES relations.

Ce que personne ne dit, c’est que ce médecin pouvait avoir des liens karmiques avec les patients de l’hôpital dont il avait la responsabilité. Ainsi, dans ce contexte de liens karmiques, il y a une logique à ce que CE médecin guérisse la partie de LUI qui devait l’être qui avait créé cette continuation de SES liens dans sa vie présente. Afin justement qu’il se guérisse lui-même et qu’il libère ceux avec qui IL avait CREE cette situation et qu’ils enfermaient aussi dans sa propre culpabilité.
Il faut voir la culpabilité dans une relation comme une corde qui attache. On pourrait dire qu’ils se sont tous donner rendez-vous afin de se guérir mutuellement, les uns dans la position de malades, l’autre dans la position de médecin.
J’ajoute que dans cette histoire il y a aussi la croyance dans « le pouvoir du médecin » à guérir « le malade » ! Comme personne ne présente cette histoire dans le contexte où chacun, pas seulement le médecin, est responsable à 100% de SA vie et de SES relations, on « glorifie » le médecin, qui garde encore la domination sur le malade (dans l’histoire il est présenté comme le sauveur et celui qui domine le processus…) Encore et toujours les mêmes très anciens conditionnements…
Je propose la formule :
- « Heureux(se) de grandir avec toi. Merci. Je t’aime. »
A vous de choisir ce que vous préférez maintenant : Le péché ou l’innocence. La culpabilité ou la responsabilité. La domination ou la co-création. L’ancien ou le VRAI nouveau.
Si mes textes vous inspirent Merci d’acheter « Rappelle-toi que tu as une Ame »
  • Chantal Attia
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 17:22 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
tissa


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2011
Messages: 37
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 17:27 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

Est-ce là quelques paroles pour atrophiés mentaux ?
Revenir en haut
tissa


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2011
Messages: 37
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 17:46 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

Vous qui me lisez : croyez-vous que si vous êtes malade c’est parce que vous avez péché ? Non ! Du moins je l’espère pour vous.

Pour en arriver à de telles élucubrations, ne faut-il pas être pervers ou tout simplement idiot au point de poser une autre question :

Croyez-vous que si un enfant est malade, c'est parce qu'il a péché ?

Et le non ! Du moins je l'espère pour vous...Prendrait-il en compte aussi le fait que l'homme qui a tué son fils en le mettant dans une machine à laver était pour le laver de tous ses péchés ?

.................................................................

Rappelle-toi que tu as une âme

Dites vous bien que si l'on devait se rappeler que l'on avait une âme, c'est qu'on l'aurait perdue....  :


[media] http://ledivinparadoxe.over-blog.com/article-pour-ou-contre-la-peine-de-mor…[/media]


Revenir en haut
Sourire


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 7 049

MessagePosté le: Mar 20 Déc - 23:17 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

ta gueule TISSA ON S'EN FOUT DE TOUT CE QUE TU DIS
 

_________________
http://communionamouretpaix.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
tissa


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2011
Messages: 37
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 10:24 (2011)    Sujet du message: Comment peut-on engager un rien ? Répondre en citant

.
.
J'ai dans les mains un vieux livre.

Ses pages  crépitent sous mes doigts qu'une délicatesse attache à ne pas blesser..

Une page au hasard me délivre une phrase de passage :
Comment peut-on engager un rien ?


Je ne sais pas vous, mais moi, il y a des mots qui sont comme les réacteurs d'une fusée et vous propulsent bien au-delà d'une simple émotion terrestre…
Et je plonge alors dans une sorte de transe qui m'encourage à comprendre que la perte de tout ce rien est un trait hyperbolique et piquant dont nul n'a point passé chez l'imitateur.

Vous ne comprenez pas ?

Je répète : "nul n'a point passé chez l'imitateur !"

Cherchons ensemble si vous le voulez bien.
Mon intelligence va être dans votre différence un habit de couleur.


Imaginons un tableau que j'aurai peins en blanc et qui dans l'accès d'un pinceau deviendrait noir ; oubliant cette couleur qui est chair aux sens …

Alors c'est là que bien ou mal, on aurait le droit de tout dire..Car seul l'esprit qui pourrait se libérer d'une telle satire est en sureté !

Une sureté qui pourrait engager un rien au même niveau que Dieu l'éternité !
Vous ne comprenez toujours pas ?

De grâce, faites un effort…
Ma plume est une arme pour rimer et non pour vous acculer dans quelques impasses idiotes ; les ridicules ne sont que de vos projections, les seuls personnages que vous vous créez.
Chercher plutôt dans mes vers recousus quelques anges égarés qui voudraient encore bien causer avec vous !

Alors comment peut-on engager un rien dont nul n'a point passé chez l'imitateur ?

C'est vrai !

Comme un cœur libre de ses passions laissant ma muse égale à mon roi, le droit véritable dans ce qu'elle n'a rien perdu pour avoir attendu…



http://choix-unite.ze-forum.com/image/73/4/a/7/img_2389-3005e69.jpg.htm
Revenir en haut
Sourire


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 7 049

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 12:12 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

tant que tu privilégieras, le jeu, à l'être, tu seras seule
_________________
http://communionamouretpaix.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Sourire


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 7 049

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 12:14 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

moi je moi je moi je, rien de tel pour faire fuir la simplicité, et la joie de vivre, bien loin de toutes pensées, de toute projection, etc, etc tu existes trop dans ton illusion d'être une personne séparée des autres, c'est pour cela que tu es toujours seule ... la joie de vivre et d'être ne peut pas passer, ta personne l'en empêche, avec amour LAURENCE, un jour j'espère ... tu sortiras de ta folie 
_________________
http://communionamouretpaix.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Suyihah
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 2 666

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 13:08 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant


_________________
Laissez les morts enterrer leurs morts
Revenir en haut
Suyihah
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 2 666

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 13:09 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

C'est fou ce qu'un corps humain peut secréter comme bave de rage Mr. Green
_________________
Laissez les morts enterrer leurs morts
Revenir en haut
tissa


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2011
Messages: 37
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 18:06 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

Il n'a pas encore compris qu'il projette ses états d'âme sur les autres.
Et comme pour la plupart des incompris, il devient rageur quand on lui fait miroiter ses propres reflets...

Ainsi quand il verra que l'autre n'est pas un produit résiduel de ses émotions et frustrations, nous aurons un début de responsabilisation chez ce jeune homo sapiens...

vous remarquerez que comme tant de désOEUVRES, il se retrouve en permanence dans le sillage de l'autre...Et plus ce sillage est large et profond et plus il pense que c'est lui qui le créer.

Alors dis moi Bastien, maintenant que tu es contaminé par les maquerelles spirituelles et les petits gourous de bas étage, qu'est-ce que tu va choisir ?

Faire la "pute" dans ce milieu ne rapporte qu'un temps....
Revenir en haut
Chamallow


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2011
Messages: 25

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 18:58 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

bastien voila du boudin : tant que tu privilégieras, le jeu, à l'être, tu seras seule

surimi-mayonaise : C'est fou ce qu'un corps humain peut secréter comme bave de rage

tatatissa poil au caca : Faire la "pute" dans ce milieu ne rapporte qu'un temps....




BEZU - La Queuleuleu par djoik


_________________
poil au dos !
Revenir en haut
Suyihah
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 2 666

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 19:01 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

Ah mais... je parlais pas de Bastien Mr. Green Mr. Green Mr. Green
_________________
Laissez les morts enterrer leurs morts
Revenir en haut
tissa


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2011
Messages: 37
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 20:11 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

Je comprends tu siffles avec une bouche comme Ca ..
Et sinon Ca fait quoi d etre au commande d un vaisseau qu on ne contrôle pas..
La grosse tête !

Pas facile de passer une cagoule
Revenir en haut
Suyihah
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 2 666

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 20:40 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

Mr. Green Ah, pas mal... C'est vrai que question cagoule, chuis un peu mal barrée. Sinon question vaisseau comme tu dis, y a un bail qu'il n'y a plus de pilote


_________________
Laissez les morts enterrer leurs morts
Revenir en haut
tissa


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2011
Messages: 37
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 28 Déc - 18:15 (2011)    Sujet du message: textes débilitants Répondre en citant

En Meme temps, peut-etre que si tu faisais quelques efforts d intelligence, Ca décollerait un peu !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:19 (2016)    Sujet du message: textes débilitants

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Art -> Expression-libre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 1 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com