Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

SNOW 13 novembre 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Spiritualité -> Canalisation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
cuicui


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2011
Messages: 1 936
Localisation: nancy

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 15:22 (2011)    Sujet du message: SNOW 13 novembre 2011 Répondre en citant

Je suis Snow, Frères et Sœurs. Que la Paix et le Souffle de l'Esprit vous soient favorables et vous habitent. Je viens à vous en tant qu'Étoile CLARTÉ. Je vais vous donner un certain nombre d'éléments fort simples qui viennent, en quelque sorte, résonner et compléter ce que vous a dit notre Sœur Gemma concernant l'Ascension. Je me placerai quant à moi, non pas du côté de la Lumière mais bien du côté de la personnalité qui vit l'action de la Lumière, ce qui est votre cas. Et je vais essayer de vous donner quelques éléments qui, dans votre vie la plus ordinaire et la plus simple, dans ses actes les plus élémentaires, peuvent peut-être vous aider à mieux vivre ce qui est à vivre pour chacun de vous.
Un rappel extrêmement bref, tout d'abord : rappelez-vous, la Lumière est simple, la Lumière éclaire, la Lumière est humble. La Lumière est claire et Transparente. Elle vient donc éclaircir ce qui doit l'être dans votre vie. Il existe un certain nombre de choses qui sont à considérer dans ce que vous avez simplement à accomplir et à vivre, de façon la plus ordinaire, dans les actes les plus simples de votre vie, qui pourront être une aide aussi pour vous aider à mieux vivre cette intégration de la Lumière, ce passage au sein de votre conscience de l'Êtreté. De la façon dont vous vivez aussi ce qui est à vivre, dans les actes les plus simples, se trouvent aussi des éléments importants qui vont venir renforcer votre capacité à Vibrer dans le Cœur, à vivre la Conscience de l'Unité.

Tout d'abord, il est important d'être attentif, non pas sous un aspect forcené et mental de vouloir à tout prix comprendre, expliquer ce qui vous arrive, mais surtout être pleinement lucide de vos gestes et des pensées qui vous habitent, dans les actes quotidiens de la vie la plus ordinaire. Quand vous faites à manger, efforcez-vous de faire à manger et de ne pas faire autre chose. Quand vous êtes en train de jardiner, efforcez-vous de jardiner et de ne pas être, en même temps, dans votre tête, en train de faire autre chose. La conscience que vous mettez à être pleinement présent, dans l'activité la plus futile, va, de manière a priori paradoxale (mais ce n'est pas le cas), renforcer aussi votre aptitude à reconnaître les moments où la Lumière vous appelle. L'Appel de la Lumière n'est pas toujours une Vibration très puissante perçue sur une Étoile, sur un chakra ou ailleurs. L'Appel de la Lumière peut se faire aussi, ce que je dirais, par petites touches. Il existe aussi des impulsions de la Lumière venant par des rêves ou aussi par des impulsions subites se déroulant dans l'une de vos journées, vous appelant à faire autre chose que ce que vous étiez en train de faire. N'oubliez pas de suivre ces impulsions, ce ne sont pas des intuitions, ce n'est pas quelque chose qui est né de vous-même mais qui est vraiment né par l'Appel de la Lumière.

La Lumière ne vous appellera jamais à manifester ou faire des choses compliquées. Elle peut simplement vous conduire à vous promener dans la nature, durant une heure. Elle peut aussi vous amener, sans savoir pourquoi, d'un seul coup, à vouloir vous baigner. Il vous appartient d'être attentif à ce que va vous demander la Lumière. Elle va vous le demander par une impression. Elle va vous le demander par un changement immédiat de votre conscience, elle-même. Sans pour autant vous faire vivre une Conscience Unifiée mais, déjà, en vous appelant à vous préparer, de différentes façons. Comprenez aussi et saisissez que la Lumière peut vous amener, durant cette période, à vivre des tas d'éléments particuliers qui peuvent faire irruption, je dirais, de manière totalement impromptue et brutale, dans votre vie. Aussi bien pour des évènements heureux que des évènements qui peuvent vous sembler, a priori, totalement opposés à la Lumière. Mais si vous êtes dans la confiance et dans l'Humilité, il ne vous appartient pas de juger ce qui vous arrive. Si vous êtes dans la confiance à la Lumière, il vous convient surtout d'acquiescer à ce qui va se manifester dans votre vie car tout cela a un sens. Le sens n'est pas à retrouver dans l'explication immédiate de ce qui vous est proposé à vivre. Mais plutôt de laisser vivre ce qui est à vivre. Et cela vous appelle, parfois, à acquiescer à ce qui pouvait, encore la veille, vous sembler totalement intolérable ou insupportable. Cela peut concerner aussi bien une rencontre qu'un évènement, encore une fois, pouvant toucher n'importe quel élément de votre vie ordinaire. À ce moment-là, bien sûr, tout être humain a tendance à réagir et à manifester son désaccord, surtout quand la conscience dans le déroulement de ce qui était prévu se trouve modifiée par une panne, par une visite impromptue, par une dispute qui peut éclater avec n'importe quel être. Ne voyez pas l'aspect immédiat. Soyez attentif, surtout dans ces moments-là, donc dans les moments où la Lumière vient vous proposer autre chose, attentif surtout dans les moments où, justement, votre conscience ordinaire se trouve, en quelque sorte, bousculée par un évènement qui fait irruption dans le sein de votre conscience ou même dans votre corps : alors, à ce moment-là, prenez le temps, non pas d'analyser, prenez le temps, non pas de comprendre mais prenez le temps de laisser vivre ce qui est à vivre. De laisser justement la Lumière se déployer, encore plus, même sans pour autant rentrer dans un état de Samadhi ou d'Alignement important ou de Communion.
Vous allez recevoir, de différentes façons, tout ce qui est nécessaire, non pas à la compréhension (qui n'a finalement que peu de sens) mais pour vivre directement l'instant suivant dans le sens profond de ce que vous amène à vivre ce qui se présente à votre conscience. Cela peut être le dépassement d'une peur, cela peut être le dépassement d'une colère, cela peut être le dépassement d'une incompréhension, elle-même, d'un évènement qui se reproduit ou qui arrive, sans aucune raison logique, si l'on peut dire, dans votre vie. Parce que, dans ces moments-là, aussi, la Lumière vient frapper à votre porte, elle vient éclairer, de la même façon que la Lumière éclaire les zones d'ombre. Elle peut venir aussi, dans cette période, éclairer votre vie dans ce qu'il est nécessaire, non pas de comprendre, mais peut-être, justement, de dépasser et de transcender. Si vous êtes attentif, alors, à ce que vous faites, au moment où cela arrive, vous vivrez l'information, non pas du sens et de la compréhension, mais l'information au-delà du sens et de la compréhension, dans l'utilité directe dans votre cheminement d'augmentation de Lumière, au sein de votre conscience.

Il vous faut donc manifester, dans cette période, une plénitude de vos actions, une plénitude de ce que vous faites, afin d'être totalement présent à l'activité, quelle qu'elle soit. Si vous êtes présent dans vos alignements mais que vous n'êtes pas présent à vous-même dans les actes les plus ordinaires, je peux dire que cela va retarder le principe de votre conscience qui s'établit dans l'Unité. Il faut, en quelque sorte, exercer votre propre conscience, même limitée, à être dans cette vigilance de l'instant. Cela va vous permettre de renforcer ce qu'un Archange a appelé Hic et Nunc, c'est-à-dire de vous établir dans Ici et Maintenant : ne pas être tributaire de l'instant suivant, ne pas dépendre de l'instant suivant et encore moins de l'instant passé. Car vous savez que la Lumière se manifeste surtout dans le présent et dans l'Attention que vous mettez à vivre votre présent. La Lumière qui va éclairer aussi bien, peut être encore, des dernières zones d'ombre, que des dernières peurs ou des derniers éléments qui sont à ajuster au sein de votre vie. Cela procède, le plus souvent, par petites touches, dès l'instant où vous êtes attentif aux évènements signifiants, parfois les plus anodins, qui surviennent dans votre vie. C'est de cette façon, qu'au sein de la conscience ordinaire, vous vous rapprocherez de la CLARTÉ, qui est indispensable à la Transparence et à l'établissement de la Lumière.
Rappelez-vous : la Lumière vient frapper à votre porte. Elle tapisse, littéralement, l'ensemble de votre conscience, l'ensemble de ce corps mais aussi l'ensemble des corps de toute la nature. Ainsi donc, la nature est, autant que vous, le dépositaire de la Lumière et vous y avez accès avec abondance. Ainsi donc, s'il vous est perçu directement une impulsion à aller rencontrer un arbre, à aller poser vos pieds dans la terre, alors, n'hésitez pas une seconde. Car cela est aussi une rencontre avec la Lumière qui permettra, en quelque sorte, de vous préparer, encore plus, à vivre la Conscience de Turiya ou cette Conscience Illimitée. C'est au sein même de la limitation que la Lumière se trouve, aujourd'hui. Elle est, comme vous le savez, de plus en plus présente, de plus en plus condensée sur ce monde. Bien sûr, comme vous le savez, il existe des êtres humains qui sont en réaction, encore aujourd'hui, et de plus en plus, qui seront en réaction par rapport à cette Lumière. Non pas par refus de la Lumière mais bien plus par incapacité, en quelque sorte, à digérer, à métaboliser cette Lumière, parce qu'ils ne savent pas que c'est la Lumière, parce qu'ils ne vivent pas l'Unité. Et donc la personnalité, dans ce qui est ouvert, dans ce qui est dans le désir va, bien malgré elle, être soumise à cette impulsion de la Lumière, pouvant parfois prendre des aspects dont la coloration et l'apparence est à l'opposé de l'effet de la Lumière sur celui qui acquiesce à la Lumière. Et même au travers de certaines de ces rencontres, au travers de certains de ces évènements qui peuvent vous sembler vous dépasser ou encore vous éloigner, rassurez-vous, il n'y a absolument rien qui vous éloigne, dans l'action de la Lumière, de la Lumière. Bien au contraire, même si la conscience limitée vous dit que c'est une erreur, même si la conscience limitée vous dit que vous n'avez pas à faire ça ou à vivre cela. Qu'importe, écoutez plutôt l'instant présent.
Ne soyez pas dans la réaction. Ne soyez pas dans l'émotion. Ne soyez pas dans le besoin d'action immédiate à ce qui a déclenché votre réaction. Prenez le temps. Prenez le temps, non pas de comprendre, non pas de réfléchir, mais plutôt de vous imprégner, non pas du sens de l'évènement mais de l'instant présent qui est à vivre, face à cet évènement. Parce que tout évènement est signifiant, que cela concerne votre corps, que cela concerne vos proches, que cela concerne une joie comme un déplaisir. Quel que soit ce qui est concerné, par votre sphère émotionnelle ou mentale, allez au delà de l'apparence, non pas dans une recherche de sens (qui ne ferait travailler que votre mental) mais bien en vous installant, encore plus, dans l'instant.

Soyez pleinement présent à vous-même, à chaque instant. Prenez pour habitude, dès votre première respiration, le matin, de reprendre conscience de votre corps, de vous toucher, de vous masser, si vous voulez, éventuellement de vous faire masser. Mais prenez conscience de ce corps que vous habitez, tout en ayant la certitude que vous n'êtes pas seulement ce corps mais que vous investissez totalement, en toute conscience et pleinement, ce corps, quelle que soit sa légèreté ou quelle que soit sa lourdeur. Parce qu'en même temps, en prenant possession, totalement, de ce corps, dès le matin au réveil, en respirant, en vous étirant, en vous massant, en vous frottant les mains, les pieds, peu importe ce qui vous vient à l'esprit, à ce moment-là, vous allez conscientiser, encore plus, votre propre Présence à vous-même et vous allez, en quelque sorte, Communier à votre propre corps, quel que soit son degré, encore une fois, de légèreté ou de pesanteur. Car vous n'êtes pas ce corps mais vous allez lui permettre, par l'Attention que vous lui prodiguez, dans ces moments-là, de se gorger, littéralement, de Lumière. Rappelez-vous que beaucoup d'Étoiles et d'Anciens vous ont dit que la Lumière suivait votre Attention et votre Intention. Cela va devenir de plus en plus vrai. Cela va nécessiter aussi une grande vigilance par rapport à votre pensée. Ne vous laissez pas emporter par des émotions contraires par rapport à ce que vous pouvez voir, dans le monde ou autour de vous. N'oubliez pas qu'au delà de l'apparence, il y a un sens. Et que même si ce sens n'est pas à rechercher ou à saisir, dans l'instant, vous en aurez, à un moment donné, la parfaite compréhension, quand cet instant, parfois difficile, sera passé.

Recentrez-vous dans l'instant et non pas dans la succession logique de ce que vous avez à vivre, en étant pleinement présent dans ce vous vivez, dans l'instant, non pas dans l'émotion mais dans votre propre Présence. Profitez de la nature, parce que la Lumière y est en surabondance, peut-être beaucoup plus qu'autour de vous. Parce que, dans la nature, il n'y a pas de conscience humaine, il n'y a pas d'humain qui risque de vous déstabiliser, d'une manière ou d'une autre, par leur propre Lumière et par leur propre vécu. Vous savez, bien sûr, que beaucoup d'humains, encore, ne sont pas prêts, totalement, à vivre l'intégration de cette Lumière. Cela se manifeste peut-être par ce que vous observez autour de vous, par des réactions parfois anormales d'un ensemble de personnes, d'un peuple même, tout entier. Cela n'a aucune espèce d'importance, vous ne pouvez pas les aider, comme d'habitude. Vous pouvez simplement être vigilant et attentif à ce que vous êtes, dans l'instant, à ne pas réagir, dans l'instant, à ne pas chercher un sens intellectuel, moral ou autre, à ce qui est vécu. Mais à vous recentrer sur votre propre Présence, non pas dans l'indifférence mais bien au delà de la simple réaction, bien au-delà de la simple habitude, je dirais, du comportement humain, au sein de sa vie ordinaire. Mais déjà, si vous faites cela, vous vous apercevrez que votre ordinaire le plus simple se remplira très vite d'éléments extraordinaires. Ce qui vous semblait auparavant extrêmement difficile (que cela soit à travers la concentration, que cela soit à travers la répétitivité ou quelque chose qui ne vous plaît pas), eh bien vous pourrez le faire, parce que vous êtes pleinement présent à vous-même et que vous êtes détaché de l'implication, émotionnelle ou mentale, qui correspond cette action à mener. Ainsi, vous vous rapprocherez indéniablement de cette Conscience Turiya.
Alors, bien sûr, il existe aussi des moments où la Lumière va vous appeler, de manière beaucoup plus brutale. C'est-à-dire elle va vous déconnecter, justement, de ce que vous étiez en train de mener, même si, dans ces moments, il vous semblait, justement, être totalement présent. Cela signifie, simplement, que la Lumière vous appelle, à ce moment-là, d'une manière beaucoup plus intense. Alors, ne regimbez pas. Au contraire, accepter que ce que vous dit la Lumière, à ce moment- là, c'est justement rentrer dans cette Conscience de l'Unité et vivre, en totalité, la Conscience Turiya. Alors, dans ce moment-là, si l'Appel devient aussi violent, retirez-vous de ce que vous étiez en train de faire. La Lumière, elle-même, et son Intelligence, vous donnera et vous procurera l'occasion, le temps, qui sera nécessaire à vivre ce que vous avez à vivre.
Ainsi, par cette vigilance menée à chaque instant, vous deviendrez acclimaté, en quelque sorte, à percevoir ce que souhaite la Lumière pour vous, ce que souhaite la Lumière en vous et quelle est son Intelligence, par rapport à vous, de ce qu'elle veut vous faire vivre, pour vous faciliter aussi bien la Fluidité que les synchronicités, que la loi d'Attraction et de Résonance. Si vous suivez cela, dans votre vie ordinaire, vous constaterez, extrêmement vite maintenant, que tout change et que tout ira très très vite mais avec une plus grande facilité. Ainsi, par exemple, quelque chose qui pouvait vous perturber, comme une peur quelle qu'elle soit, va se trouver dénoué d'un seul coup. Parce qu'à ce moment-là, l'évènement que vous avez vécu va vous mettre face à cette peur et le revécu de cette peur (ou le vécu de l'évènement). Si vous êtes dans l'Intention et la vigilance de votre propre Présence, vous vous apercevrez, à ce moment-là, que la peur va se dissoudre. Non pas parce que vous avez voulu vous soumettre à la peur, non pas parce que vous avez voulu y échapper mais bien parce que votre conscience, et la Lumière, à ce moment-là, vous permet de vivre l'expérience que vous vivez. Non pas pour punir, non pas pour gratifier, mais bien pour vous permettre d'être encore plus proche et encore plus à l'Intérieur de la Lumière.

Ainsi, la Clarté deviendra de plus en plus grande dans votre vie. Cette Clarté n'est pas une Clarté qui va vous donner l'explication, les tenants, les aboutissants, de tous les évènements qui surviennent. Mais elle va vous donner une lucidité profondément différente qui va vous permettre de vivre les éléments que votre vie vous apporte, avec plus, à la fois de détachement et, en même temps, d'implication. Mais l'implication qui sera là, ne sera plus une implication du mental, ne sera plus une implication de la réaction émotionnelle, mais bien l'implication dans la Lumière et par la Lumière. Votre vie deviendra alors plus légère, même dans ce qu'elle a d'ordinaire. Beaucoup de choses seront alors vécues avec beaucoup plus de facilité. Dès l'instant où, effectivement, vous acquiescez à cet Abandon à la Lumière, vous constaterez que la Lumière ne peut aller à l'inverse de la Lumière, c'est-à-dire à l'inverse de la Joie. Et que ce qui peut, dans un premier temps, si vous n'êtes pas totalement centré dans l'Intention et l'Attention, vous sembler comme éloigné de la Lumière, dans un temps suivant, parfois plus ou moins éloigné, vous pourrez vous aussi en rire car vous aurez, à ce moment-là, la compréhension, directe, par le Cœur, de ce qu'a voulu la Lumière pour vous. Que cela concerne, encore une fois, une souffrance, une peur, une rencontre ou une séparation.
Rien n'est anodin dans ce qui se déroule aujourd'hui dans votre vie. Ce qui est anodin, c'est si vous n'y prêtez pas attention et que vous passez à côté d'un élément qui, peut-être, se révèlera, dans le futur, pour vous, majeur. Vous vous entraînerez aussi, de cette façon, à vivre pleinement l'instant présent, parce que, dans l'instant présent, il y a toute la Lumière. La Lumière ne sera jamais dans l'instant suivant. La Lumière ne sera jamais dans l'instant qui est passé, ni dans le souvenir, ni dans la mémoire mais uniquement, justement si vous êtes dégagé, totalement, du souvenir, de toute mémoire de l'instant qui vient de passer. Ainsi vous n'êtes pas, comme cela a été dit, la souffrance qui vous arrive. Vous n'êtes pas la rupture qui vous arrive. Vous n'êtes pas la joie ou le plaisir qui vous arrive. Vous êtes bien plus que cela : vous êtes la totalité de la Lumière. Si vous adoptez ce point de vue, qui est celui de la conscience pacifiée, même au sein de la conscience de la personnalité, vous constaterez aussi que beaucoup d'éléments appartenant à ce corps de personnalité (que vous appelez aussi le Corps de désir) vont s'éloigner de vous. Vous ne serez plus tributaire d'un besoin, vous ne serez plus tributaire d'habitudes, vous ne serez plus tributaire de tel type d'aliment ou de tel type de conduite dans votre vie. Et vous découvrirez alors, à ce moment-là, que vous êtes totalement Libre, à ce moment-là, de toute influence, de tout conditionnement, venant de votre propre passé ou des propres expériences et coutumes existant dans l'endroit où vous vivez.
Ainsi, en découvrant la Liberté de votre conscience, dans l'instant présent, même au sein de la conscience ordinaire, vous ferez un pas de plus vers ce qui a été appelé, je crois, dans ce week-end, la Vérité et la Liberté. Ainsi donc, la Liberté n'est pas simplement un moment qui est à établir, au sein de la Conscience Unifiée, dans les Appels majeurs de la Lumière, dans les Alignements mais aussi dans les actes, encore une fois, qui peuvent vous sembler les plus insignifiants de la vie. Cela va entraîner, en quelque sorte, votre vigilance. Cela va entraîner, non pas la vigilance de l'attention de la personnalité, mais va entraîner la vigilance directe de la conscience, à être sensible, à être perceptuelle, par rapport à la Lumière et, en quelque sorte, à l'Intelligence de la Lumière. Et, petit à petit, vous ferez vôtres ces paroles, que l'Intelligence de la Lumière sera toujours, toujours, beaucoup plus Intelligente que votre propre raison, que vos propres émotions ou que votre propre compréhension. Cela participera, de manière de plus en plus évidente, en vous, durant cette période, au fameux Abandon à la Lumière, à ce fameux renoncement dont il vous a été aussi fait état. Parce qu'il faut aussi comprendre que ce n'est pas dans les évènements extraordinaires, seulement, qu'est la Lumière.

Quand nous vous disons que la Lumière est présente sur le monde en surabondance, cela va devenir de plus en plus évident, au travers de ce que vous allez en percevoir, ce que vous allez en voir par vos yeux, par la vision éthérique, par votre perception cardiaque ou votre Vision du Cœur et elle vous est offerte à profusion. Il ne tient qu'à vous d'en prendre conscience. Il ne tient qu'à vous de la favoriser, de toutes les manières possibles, quelles que soient vos activités, quelles que soient vos occupations, ou quelles que soient (comme l'ont dit d'autres, durant ce week-end), vos responsabilités. Parce que la responsabilité ne doit pas être un poids, elle doit être justement, là aussi, une forme de Libération. Vous Libérer de quoi ? Justement, de la pesanteur de la responsabilité. Ainsi, vous deviendrez soit un parent, soit un mari, soit un employé ou un patron, qui est totalement Libre. Et cela changera, du tout au tout, votre façon de fonctionner.
Rappelez-vous aussi que la Lumière vous a mis, tous, individuellement, très précisément, dans les conditions qui sont, pour vous, optimales à vivre, pour réaliser ce que vous avez à réaliser, c'est-à-dire votre devenir Vibratoire au moment du Passage. Alors, là aussi, il y a un principe de renoncement et d'acceptation de l'action de la Lumière. Même si cela peut vous sembler dur, ou même si cela vous semble extrêmement joyeux, dans un cas comme dans l'autre, il n'y a pas à réagir à cela. Il y a à vivre la Lumière présente, dans l'instant, qui peut vous délivrer instantanément, au sein même de cette conscience ordinaire, de tout poids, de toute densité, de toute impression de blocage. La Lumière sera toujours, toujours, beaucoup plus Intelligente que le plus fin des individus humains, quelle que soit son intelligence rationnelle. La vie pourvoira toujours, de manière surabondante, au travers de la Lumière présente, à tout ce qui est nécessaire pour vous établir dans votre devenir Vibratoire.

Vous allez constater, très vite, que vous allez, à ce moment-là, communiquer d'un état à l'autre et passer d'un état à l'autre de plus en plus facilement. Vous allez pouvoir vous établir, pour beaucoup d'entre vous, de plus en plus, à volonté, je dirais (mais qui n'est pas la volonté mais la profusion) dans cet état de Grâce. Rappelez-vous que la Communion et la Grâce sont la résultante de l'action de la Lumière, au sein de la conscience. Et même si elle vous est plus facile à vivre dans les moments d'Alignement, dans les moments Intérieurs, rappelez-vous aussi que vous devez devenir la Grâce, en totalité. Le Passage est cela. Et donc habituez-vous à ne plus séparer les instants, à en faire une suite, logique, ininterrompue, de Lumière. Et cela, vous avez, aujourd'hui, tous les moyens qui vous sont offerts pour le réaliser, du fait même de l'abondance de la Lumière. Ainsi donc, il va vous devenir, si vous l'acceptez, de plus en plus facile de vous rendre compte de l'action de la Lumière, pas uniquement dans vos moments d'Alignement, pas uniquement dans vos moments de plongée dans le Grand Esprit ou dans le Samadhi mais même dans les moments les plus ordinaires de votre vie. Il n'y aura plus d'agacement, il n'y aura plus de questionnement : vous accomplirez tout ce que vous avez à accomplir sans la moindre question, sans la moindre humeur, sans la moindre contradiction, avec la plus grande des facilités. L'action de la Lumière, aujourd'hui, c'est aussi cela, sur ce monde. C'est à vous d'en bénéficier, c'est à vous d'en prendre l'opportunité. Et la meilleure façon de le réaliser, c'est effectivement d'être dans l'Attention et l'Intention, c'est d'être totalement Ici et Maintenant. Et, à ce moment-là, vous verrez, par vous-même, que même ce qui avait été appelé les deux Piliers de la tête (l'Éthique et l'Intégrité) vont devenir une évidence qui n'est même pas à rechercher, parce qu'il ne pourra tout simplement en être autrement.
Vous ne pourrez plus être opaque, vous ne pourrez plus mentir, vous ne pourrez plus fuir quoi que ce soit, en vous comme à l'extérieur de vous. À ce moment-là, la Lumière deviendra de plus en plus agissante, vous serez Éthique et vous serez Intègre, sans vous poser la question de comment établir cela. Parce que, même cela, c'est la Lumière qui l'établira, en vous. À ce moment-là, vous constaterez aussi que les quatre Piliers du Cœur deviennent de plus en plus actifs. Au-delà des perceptions Vibratoires, vous allez devenir de plus en plus Humble, de plus en plus Simple et aussi de plus en plus efficace. Que ce soit dans l'accès dans votre Samadhi, que ce soit dans la menée de vos actions les plus ordinaires. Tout cela est une réalité que vous avez à expérimenter, à vivre, à conscientiser et à rendre permanent. Il n'y a plus aucun obstacle pour l'établissement de cette permanence. Les seuls obstacles qui peuvent exister ne sont que dans les propres limites que la conscience ordinaire s'est encore mise, elle-même, ou dans les Croyances qui ne sont pas encore totalement évacuées, par habitude, par non connaissance des dites Croyances. Vos comportements, même les plus habituels, deviendront autonomes et deviendront remplis de la Lumière et du sens de la Lumière. Voilà les quelques conseils, qu'en tant qu'Étoile CLARTÉ, je suis venue vous donner. Si vous avez quelques questions par rapport à cette conscience ordinaire et quelques éléments plus pratiques à obtenir, et si je peux vous les communiquer, alors je le ferai avec Grâce.

Question : comment gérer au mieux le fait de sentir son corps très chaud ?

Ma Sœur, le corps en chaleur est la réalité de ce qui est à vivre. Ceci est l'action de la Lumière et du Feu de l'Esprit, sur ton propre feu électrique, traduisant la consumation de tout ce qui est illusoire. Ainsi donc, dans les temps individuels que chacun avez à vivre, vous en êtes à des étapes plus ou moins prononcées de ce Feu. Il est une réalité. Si tu es dans la vigilance de l'instant, telle que je viens de le dire, alors tu constateras que tu n'es plus ni gênée, ni perturbée par ce Feu, car il est l'Essence même de la Lumière.

Question : vivre la Grâce ou vivre le Samadhi, est-ce pareil ?

Mon Frère, la Grâce fait partie du Samadhi. Mais le Samadhi est plus que la Grâce. Le Samadhi est l'établissement dans la Béatitude. C'est donc, si l'on peut employer ce terme, quelque chose de plus large que la Grâce. Mais la Communion et la Grâce, telle qu'elle vous a été offerte par la Lumière et à réaliser par vous-même, est un élément qui concourt, là aussi, au passage en Samadhi. Ce qui a été appelé la Grâce, c'est l'action de Grâce. C'est le moment où tout ce qui va se dérouler, dans votre vie, n'a plus à être explicité, parce que tout se fait sous l'action de la Grâce et votre vie devient une Grâce, dans ses actes les plus insignifiants, comme je viens de le dire, comme dans les moments de Samadhi. La Joie, à ce moment-là, la Joie qui ne dépend de rien d'extérieur, deviendra de plus en plus établie, en vous. Vous ne saurez plus, à ce moment-là, ce que sont que les émotions comme la tristesse, la colère, ou d'autres émotions. Quel que soit l'évènement qui, auparavant, vous aurait affecté, il va être transmuté par la Grâce elle-même. Encore une fois, ce renoncement-là n'est pas un désengagement mais bien un engagement, à un autre niveau. Rappelez-vous, je l'ai souvent dit et je le répète, de l'apport de la nature. Si il existe des éléments qui vous déstabilisent, quels qu'ils soient, ne cherchez pas l'explication : il n'est plus temps, maintenant. Les Ombres qui peuvent vous être montrées, ne sont pas là pour vous faire culpabiliser, elles ne sont pas là, non plus, pour être élucidées en tant que mécanisme causal. Mais bien pour être transmutées et transcendées par la Lumière, elle-même. Si ce moment vous semble pénible, allez dans la nature. Suivez ce que vous demande l'impulsion de la Lumière. Dans ce moment-là, s'il y a réaction, s'il y a émotion, s'il y a intervention du mental, bien sûr, ce n'est pas la Lumière qui agit, à ce moment-là. La Lumière, dit autrement, est la solution à tout, à absolument tout. Car c'est votre nature, c'est notre nature à tous, sans aucune exception.

Question : peut-on vivre des moments de Grâce sans ressentir les Vibrations du Cœur ?

Il existe des moments où la Grâce est vécue comme un état de Joie, sans perception Vibratoire. Mais rappelez-vous : il ne faut pas s'échapper de ce corps, il ne faut pas s'échapper de ce Temple, il ne faut pas s'échapper de cette vie. Ce qui veut dire qu'il faut peut-être définir ce qu'est la Grâce. La Grâce est un État qui est au-delà de la Plénitude, c'est un État, justement, où la Vibration et le Feu du Cœur est présent. Cela a été illustré dans vos écrits, par rapport à l'occident, en particulier comme le mécanisme de descente de l'Esprit Saint ou des différents charismes manifestés à cette occasion. Il peut y avoir, durant cette période, des moments de Plénitude ou de Vacuité où il y a un sentiment de Grâce. Mais celui-ci sera toujours conditionnel, tant qu'il n'est pas accompagné soit par la Vibration du Silence, soit par la Vibration du Feu du Cœur. Beaucoup d'êtres humains vivent aujourd'hui des expériences appelées d'Éveil ou, en tout cas, ils les nomment ainsi. Et de nombreux témoignages, aujourd'hui, sont rendus par ces êtres qui arrivent à distancier leur propre conscience et à identifier deux consciences différentes : une conscience ordinaire et une Conscience où, justement, se vit un état non ordinaire mais qui n'est pas pour autant Turiya. Parce qu'à ce moment-là, ces gens sont enfermés, encore plus, en eux-mêmes et ce sentiment de pacification n'est qu'illusoire, tant que la Vibration n'est pas présente (pas nécessairement dans ce moment-là mais à un moment ou à un autre). Souvent ces personnes vont vous décrire un espace de sortie hors du temps, un sentiment d'irréalité, de ne plus être ni soi, ni autre chose, ou même de s'imaginer (ou percevoir, uniquement par la conscience ou par le troisième œil), le sentiment de Fusion avec l'univers. Mais il n'y a pas de réalité s'il n'y a pas de Vibration. Ceci n'est pas l'Éveil, ceci n'est pas la Transcendance. C'est néanmoins l'action de la Lumière mais une Lumière qui n'est pas intégrée dans le Cœur, une Lumière qui s'est arrêtée à un niveau de l'être qui n'est pas le Cœur. Parce qu'il ne peut y avoir de Grâce, il ne peut y avoir de Samadhi, sans certitude absolue de le vivre et sans Vibration ou chaleur ou Feu. Peu importe. Mais il y a un mécanisme, bien réel, qui concerne le corps, à ce moment là.

Question : est-il possible de ne plus percevoir les battements du cœur physique ?

Cela est même, je dirais, ma Sœur, un très bon signe. Car comment veux-tu pénétrer dans l'Éternité avec un cœur qui bat ? Cela a fait partie d'un certain nombre d'éléments qui vous ont été donnés par les Anciens, concernant ce qui est appelé la respiration du Cœur. C'est un mécanisme bien réel qui concerne le corps et le cœur organe, qui participe, lui aussi, charnellement, à l'accès à Turiya. En résumé, il ne peut pas y avoir d'accès à Turiya, à l'Unité, si le cœur organe n'est pas lui aussi concerné. Il est donc tout-à-fait logique, tout-à-fait normal et même rassurant que le cœur s'arrête, même parfois, ou en tout cas semble respirer plutôt que battre, ou alors Vibrer. Cela est tout-à-fait normal, parce que si la Lumière ne transmute pas ce corps, qu'est-ce qui le fera ? Certainement pas l'Illusion.
Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Frères et Sœurs incarnés dans la chair, j'espère vous avoir été agréable et je vous remercie d'avoir communié à ma Présence. Je rends grâce pour la possibilité qui nous est offerte de Communier. Je vous dis à une prochaine fois, avec tout l'Amour de l'Un, que je préfère nommer le Grand Esprit. À une prochaine fois.
_________________
je vis l'instant avec mon coeur
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 16 Nov - 15:22 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Suyihah
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 2 666

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 16:05 (2011)    Sujet du message: SNOW 13 novembre 2011 Répondre en citant

TU permets que j'édite cuicui ? C'est pas trè_s lisible
_________________
Laissez les morts enterrer leurs morts
Revenir en haut
cuicui


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2011
Messages: 1 936
Localisation: nancy

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 16:46 (2011)    Sujet du message: SNOW 13 novembre 2011 Répondre en citant

yes edite edite lol 
_________________
je vis l'instant avec mon coeur
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:21 (2016)    Sujet du message: SNOW 13 novembre 2011

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Spiritualité -> Canalisation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com