Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

MA ANANDA MOYI 12 novembre 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Spiritualité -> Canalisation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Suyihah
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 2 666

MessagePosté le: Lun 14 Nov - 13:47 (2011)    Sujet du message: MA ANANDA MOYI 12 novembre 2011 Répondre en citant

Je suis Ma Amanda Moyi. Frères et Sœurs dans la chair, je viens parmi vous, avec tout mon Amour et toute la Grâce. En tant que Porteuse de la Vibration de l'Étoile AL, je me placerai parmi vous, aujourd'hui, dans un échange. Cet échange s'inscrit, préférentiellement, si vous le voulez bien, entre ce que j'espère nombre d'entre vous vivez, de plus en plus, concernant les passages et les moments, qui illustrent votre conscience, dans les moments où elle est fragmentée et dans les moments où elle est Unifiée. Bien sûr, beaucoup d'entre vous expérimentent, en ce moment, ce passage d'un état à un autre, plus ou moins heureux, plus ou moins agréable, où vous êtes parfois parfaitement à l'aise dans ce corps, dans votre vie et des moments où vous pouvez être tout aussi à l'aise ou, au contraire, inconfortables. Ou réciproquement, dans les moments où votre Conscience tend à devenir Illimitée, non plus fragmentée, non plus isolée. Ces moments particuliers dont je peux vous parler parce que ceux qui se sont intéressés à ce que j'ai vécu, dans ma dernière incarnation, savent pertinemment que je passais de nombreux moments dans ces états de Conscience Unifiée, où je, en quelque sorte, n'existais plus pour le monde qui m'environnait mais où je me tenais dans la Présence Éternelle du Soi. Ces moments particuliers, avec des degrés d'intensité qui vous sont propres, soit vous les vivez, soit vous serez appelés à les vivre. De la façon dont vous vivrez ces états découlera, en quelque sorte, l'avenir même de qui vous êtes, dans votre Conscience, selon votre capacité à accepter ou à refuser telle ou telle conscience. Viendra un moment où vous vous établirez, de manière définitive, dans un état ou un autre. Alors, je viens parmi vous, surtout pour échanger, parce que vos questions sont les questions de tout Frère et Sœur qui est dans la chair, aujourd'hui.Face à certains changements de cette conscience, qui nous intéressent maintenant, il est peut-être utile d'avoir quelques éléments qui vont vous aider, non pas à choisir mais plutôt à faciliter le repérage et la Conscience, elle-même, de l'état dans lequel vous êtes. Que cela soit dans vos moments d'Alignement, que cela soit de façon totalement impromptue ou que cela soit quelque chose qui vous semble trop rare ou trop présent. Il est de plus en plus évident et clair que, pour beaucoup de consciences présentes dans la chair, aujourd'hui, beaucoup vivent des états différents de la Conscience. Certains n'ont pas la chance d'avoir d‘explications et se contentent de vivre, sans pouvoir expliquer ce qui leur arrive. D'autres, enfin, par leurs lectures, par la confrontation de leur expérience de vie, avec des proches, peuvent échanger sur ce qu'ils vivent. De ces mouvements de la Conscience, de ces passages d'un état à un autre, se conditionneront, en quelque sorte, les mécanismes qui vous sont personnels, concernant l'élévation de votre Conscience, à un moment donné, qui permettra de stabiliser, en quelque sorte, ce que vous êtes, en un état ou en un autre. Voilà le cadre dans lequel s'inscrit mon intervention de ce soir.

Pour illustrer ce que j'ai déjà dit, à de nombreuses reprises, le déploiement de l'Étoile AL, sur la Porte AL, est, bien sûr, lié à l'âme. L'âme est soit tournée vers le corps, soit commence à se retourner vers l'Esprit et c'est de ce Passage, d'une polarité de l'âme vers la matière ou vers l'Esprit, que découlent les fluctuations et les modifications de la Conscience et ainsi que tout ce qui y a trait, que cela concerne l'humeur, les perceptions, les Vibrations, l'Énergie qui en est perçue et la Lumière qui en est perçue. Le cadre de mon intervention s'établit donc dans ces oscillations et ces basculements de Conscience. Alors, Frères et Sœurs dans la chair, j'écoute vos questionnements par rapport à cela. Ces questionnements permettront d'étoffer mon discours, et mes Vibrations, dans le sens de votre attente, par rapport à ce mécanisme qui s'inscrit, bien sûr, dans la droite ligne de ce qui vous a été annoncé par Mikaël et par l'Ange Uriel, mécanismes qui se déroulent, à l'heure actuelle, en vous, et qui concourent (à leur façon, au travers des expériences de votre Conscience que vous vivez) à faire l'expérience de quelque chose de différent, de nouveau, qui peut se traduire soit par de la Joie, soit par de la peur, en fonction de, je dirais, justement, de la part de personnalité, et de la part d'Unité qui est la vôtre, dans ces moments particuliers de la Terre.

Question : en méditation, à quoi correspond le fait d'avoir les bras qui bougent ?

Ma Sœur, un certain nombre de processus peuvent se produire pendant ce que tu appelles méditation. La méditation peut se traduire, effectivement, par des mouvements du corps, divers et variés, traduisant simplement ce que j'appellerais un mécanisme d'ajustement énergétique et parfois Vibratoire. Il convient toutefois d'établir la différence entre une méditation où circule l'Énergie, pouvant induire un mouvement du corps, de l'état particulier, que je décris et que j'appelle la Conscience Illimitée. Parce que, dans la Conscience Illimitée, le corps lui-même semble se dissoudre dans l'Unité, dans la Lumière Vibrale et, à ce moment-là, il ne peut y avoir de mouvements de perception au sein du corps mais, plutôt, un sentiment, bien réel, de dissolution totale de ce qui fait justement le Corps de désir et la conscience limitée et, au premier chef, le corps, au sens de sa perception physique. Le processus de la Conscience Unitaire va plutôt avoir tendance à se traduire, au niveau du corps, par un arrêt de tout mouvement et par la distorsion, en quelque sorte, de la perception des emplacements des différentes parties du corps. Il peut y avoir une impression de mouvement mais sans mouvement. Il peut y avoir l'impression que la tête s'incline alors qu'elle reste dans le même mouvement, dans la même position. Il peut y avoir des altérations donc de la perception de l'emplacement du corps, ce qui est différent des mouvements. Ainsi donc, il n'y a pas à chercher d'explication sur « pourquoi le corps, soumis à telle énergie, fait tel mouvement ou tel autre mouvement ». Des mouvements sont parfaitement connus et ont d'ailleurs été utilisés dans certains mouvements spirituels ou dans certaines religions.
Le mouvement est directement lié, bien sûr, à l'Énergie. L'Énergie peut être porteuse de Lumière, mais pas toujours. Alors que la Vibration est la caractéristique essentielle, elle, de la Lumière. Et que, souvent, les perceptions que vous allez manifester et vivre, au moment où, justement, la Conscience s'approche et vit l'expérience de l'Unité, va être plutôt un sentiment de dissolution du corps, d'engourdissement du corps et d'une incapacité à faire réagir le corps, et donc à manifester un quelconque mouvement. Là aussi se situe, déjà, une des différences importantes, si ce n'est fondamental, entre l'Énergie dans le corps et la Vibration de la Lumière dans le corps, dont l'effet n'est pas le même. La Conscience de l'Unité fait que l'âme, par l'expérience qui est vécue, se détourne du Corps de désir et de l'ensemble des principes inférieurs de la personnalité, pour accéder à la Lumière Vibrale et donc à des Dimensions non ordinaires où la Conscience, même en étant présente dans le Ici et Maintenant, est à la fois dans le corps (qui est le Temple) mais n'est plus dans le corps. Et, à ce moment-là, le corps peut être transporté par une Vibration qui vient arrêter, totalement, la perception de ce corps, entraînant soit la disparition pure et simple du corps, soit une pesanteur ou une Vibration tellement dense, au niveau du corps. Cela a été parfaitement décrit par certains Frères qui étaient incarnés et qui sont, aujourd'hui, des Melchizédech. Et qui ont décrit, de manière très large, l'arrivée du Supramental ou de la Lumière Vibrale dans le corps et de ses effets sur la cellule, sur la Conscience et aussi sur le corps, lui-même, sur ses mouvements ou son absence de mouvements. Il faut donc différencier ce qui est de l'ordre de l'Énergie (qui est donc soumise à la personnalité) et ce qui est lié à la Vibration, en résonance directe avec le Corps supérieur ou Principe supérieur, qui n'a plus rien à voir avec le Corps de désir et avec ses composantes. Là, on ne peut parler de mouvement. Il y a, simplement, un mouvement de la Conscience qui, justement, s'établit parce que le corps n'existe plus, au sein de la Conscience.

Question : la stabilisation de l'état Unifié se fera, pour chacun, à un moment inattendu ?

Ma Sœur, non. Le moment inattendu est le moment du Choc de l'humanité. Cela, personne ne connait la date et, les uns et les autres, les unes et les autres, nous vous avons toujours dit de ne pas chercher de date. Par contre, il y a un mécanisme qui est absolument fondamental dans ces expériences qui sont à vivre et que vous vivez, je l'espère. C'est qu'au fur et à mesure qu'il vous semble vous établir dans la Conscience de l'Unité, à travers des différents marqueurs (dont le premier, je viens d'en parler : la quasi disparition du corps), mais aussi tout ce qui est lié au complexe inférieur, c'est-à-dire le Corps de désir. Quels que soient les désirs, ceux-ci s'évanouissent devant la puissance de la Lumière Vibrale. Il n'existe plus de désir, même plus de Lumière parce que, à ce moment-là, le Corps de désir, lui-même, est comme mis en suspension. C'est à ce moment-là, et seulement à ce moment-là, que vous réalisez le Passage de la Porte. Et, au fur et à mesure que ces expériences, avec leur intensité qui vous sont propres, seront, soit plus fréquentes, soit plus longues, vous constaterez, de manière évidente, que la plupart des désirs qui constituaient la vie de la personnalité, s'estompent. Alors, bien sûr, il peut exister des moments de résistance. Et dans ces moments de résistance, à ce moment-là, les désirs peuvent devenir comme incontrôlables et incontrôlés, qu'ils concernent quelque secteur de la personnalité. Mais à terme, au plus vous vivez l'immersion, au sein de la lumière Vibrale, dans le Supramental, au plus le Corps de désir devient inexistant dans ses différentes composantes (que cela concerne l'activité du mental, que cela concerne l'activité des émotions ou de l'ensemble des désirs pouvant exister).
Rappelez-vous toutefois que la personnalité ne peut se contraindre elle-même. Parce que tout ce que vous contraignez, par un effort de volonté, se renforcera, de manière inexorable, surtout durant cette période. C'est en ce sens que nombre d'entre nous vous ont parlé d'Abandon à la Lumière, d'absence de volonté, d'absence de faire mais plutôt d'établissement au sein de l'Être. Vous ne pouvez Faire et, en même temps, vous établir au sein de l'Être. Il n'y a que les expériences de votre vécu de l'Unité qui peuvent vous conforter dans ce que je vous dis. Tant que vous n'en avez pas fait l'expérience, bien sûr, vous pouvez toujours vous poser la question de pourquoi existe tel ou tel autre désir et essayer d'agir dessus. Mais cela ne sera pas l'action de l'Unité mais l'action de la personnalité. Vous pouvez aussi envisager les moments où vous êtes dans la Conscience Illimitée, comme des portions, des étapes de temps que vous vivez. Et il y a un système, effectivement, de vases communicants, entre un état qui est limité et habituel et un état qui est Illimité et inhabituel, jusqu'au moment où cet état de la Conscience Unifiée deviendra habituel. À ce moment-là, bien sûr, et selon ce principe des vases communicants, il n'y aura plus suffisamment d'énergie de l'âme pour alimenter le Corps de désir. Et cela se traduira par la cessation consciente, totale, et sans aucune volonté, de l'ensemble des désirs, pouvant aller très, très loin, au niveau de ces désirs correspondant à la personnalité. Comprenez bien que je n'exprime pas, à travers le désir, une quelconque tare ou une quelconque anomalie mais bien deux polarités différentes de manifestation de l'âme, au sein de la vie : soit tournée vers la personnalité, soit enfin retournée envers l'Esprit. Et les mécanismes qui sont à l'œuvre, dans les deux cas, ne sont absolument pas les mêmes. Parce que la personnalité fonctionnera toujours selon le principe du manque à combler. Alors que le principe de l'Unité fonctionnera toujours sur le principe de l'Illimité, de l'Abondance et du sans-fin, dans lequel ne peuvent exister aucune carence ni aucun désir autre que celui d'être soi-même. Bien sûr, celui qui n'en a pas fait l'expérience peut se poser éternellement la question. Tant qu'il ne l'a pas vécu, il ne résoudra pas l'équation. Et il n'y a que cette façon, à l'heure actuelle, pour l'ensemble de l'Humanité, de vous établir, petit-à-petit, dans cette Conscience nouvelle, de manière plus ou moins bouleversante, pour certains d'entre vous, afin de favoriser le mécanisme final, entre guillemets, appelé Ascension, mais que vous êtes en train de vivre, en ce moment. Je laisserai ma Sœur Gemma, exprimer, justement, les différentes modalités concernant cette Ascension. Ce que vous vivez, aujourd'hui (et selon, non pas votre volonté ou votre capacité mais bien la réalité de l'expérience vécue, de l'établissement de votre Conscience, soit au sein de la personnalité, soit au sein de l'Êtreté), permet justement d'avoir une vision correcte et non pas mentale, c'est-à-dire Vibratoire et comportementale, de là où vous êtes, aujourd'hui. Au fur et à mesure que vous vivez des expériences d'Unité, de plus en plus larges, de plus en plus profondes, vous constaterez, par vous-même, en en faisant l'expérience, qu'il n'y a rien à rejeter de la personnalité, qu'il n'y a rien à combattre, parce que celle-ci, petit-à-petit, se dissoudra, en quelque sorte, dans la Vibration et la Conscience du Soi. Ce n'est pas un travail, aujourd'hui. Ce n'est pas une ascèse. Mais c'est, bien plus, la Conscience elle-même et l'accueil que vous faîtes de la Lumière, ou non, qui décide. Et non pas votre volonté. Beaucoup de Frères et de Sœurs incarnés ont encore du mal avec cette notion-là. Tant qu'ils n'auront pas fait l'expérience de l'Unité, au moins une fois (quel qu'en soit le temps et quelle qu'en soit la profondeur ou l'intensité - parce que vous savez qu'il existe de très nombreux Samadhi, différents dans leur manifestation et dans leur profondeur ou leur intensité, et aussi dans leur durée), à partir de ce moment-là, vous constaterez, par vous-même, qu'il n'y a plus de question. Et au plus et au mieux vous laisserez la Lumière agir, à l'Intérieur de vous, au mieux vous serez transcendé par la Lumière elle-même et vous n'aurez plus besoin de lutter contre quoi que ce soit, existant au sein de la personnalité, parce que celle-ci sera réellement dissoute au sein de l'Êtreté. Ce n'est pas un combat mais l'évidence d'une Conscience par rapport à une autre.

Question : que devient le rôle de Mikaël après le passage de flambeau à Uriel ?

Ma Sœur, il n'a jamais été dit que Mikael n'interviendrait plus. Il a simplement dit qu'il avait accompli sa mission. Et dans le sens de l'accomplissement de cette mission (qui était ce qui avait été annoncé par les Noces Célestes et les étapes, les Marches), il a accompli son travail. Il livre donc maintenant le flambeau, à l'Ange de la Présence, qui est justement celui qui permet, par sa Vibration, si elle est présente en vous, de vivre ce dont nous sommes en train de parler, de manière peut-être plus lucide et plus consciente. Parce que jusqu'à présent, peut-être que beaucoup d'entre vous ont vécu des états où le corps n'existait plus, où la pensée n'existe plus, où les désirs n'existent plus et pourtant, vous avez conscience qu'à certains moments, plus ou moins importants, plus ou moins larges, le Corps de désir s'exprime et parfois avec plus de violence, quels qu'en soient les désirs. Tout cela, aujourd'hui, deviendra de plus en plus net, au sein de la Conscience, par l'action même de l'Ange Uriel, vous permettant, là aussi, encore une fois, de vous positionner, en conscience, par rapport à votre devenir. Ce positionnement, encore une fois, n'est pas lié à une interrogation ou à un choix, tel que cela a été mené voilà quelques années mais, bien plus, l'établissement de la Conscience au sein de telle Vibration ou de telle autre Vibration. Il y a en effet, là aussi, (et j'ai parlé de balancement ou de vases communicants de la Conscience), l'on peut prendre exactement la même analogie, entre ce qui est appelé l'énergie du Prâna, l'énergie vitale qui a été appelée, par Frère K, le feu électrique de l'incarnation, qui n'est pas le Feu de l'Esprit. En fait, quand le Feu de l'Esprit apparaît, celui du Feu du Cœur, celui de l'Unité, de la Lumière Vibrale, il n'y a plus de place pour le feu électrique, il n'y a plus de place pour tout ce qui constitue le Corps de désir. C'est cela qui va se conscientiser en vous, de différentes façons. Et cela va vous permettre de définir clairement, non pas intellectuellement, non pas avec des émotions mais bien par la Vibration elle-même, ce que vous êtes en train de devenir.

Question : à quoi correspondent des sensations de décharges électriques dans le corps, lors de l'intervention Vibratoire de Mikaël et Uriel ?

Cela correspond, le plus souvent, à la confrontation, au sein de ce corps, qui est le Temple où se réalise l'Alchimie, du feu électrique et du Feu de l'Esprit. Le feu électrique, donnant cette perception électrique, traduit la pénétration du Feu de l'Esprit dans ce corps, chose réalisée par l'Archange Mikaël et l'ensemble des Chérubins, pénétrant dans ce Temple qui est votre corps, là où vous êtes. La plupart des Éveillés de ce monde, quelle qu'ait été leur origine, vous ont parlé, en différents termes, de ce principe d'Abandon à la Lumière, de renoncement. Il existe de très nombreuses façons de définir la chose avec des mots (et je ne m'étalerai pas plus longtemps là-dessus), se résumant en cette phrase qu'a prononcé le Christ : « Nul ne peut servir deux maîtres à la fois ». Qui est le maître, dans ce que vous êtes ? Est-ce que ce sont vos désirs ? Est-ce que ce sont la chair ? Ou est-ce que c'est l'Esprit ? C'est cette Conscience-là qui est très précisément en train de s'éclaircir en vous, en totalité, vous donnant accès, selon le choix Vibratoire que vous faîtes, à plus de Lumière ou à plus de personnalité, sans aucun jugement de la part de la Lumière, sans aucun jugement de qui que ce soit car il n'y a pas de jugement, il y a simplement, en quelque sorte, une sentence Vibratoire mais qui n'est pas un jugement (parce que c'est la Vibration elle-même qui décide). Soit l'Énergie se situe au sein de la personnalité et l'ensemble de ce que vous connaissez au sein de la conscience ordinaire, soit l'Énergie accepte le Feu de la Lumière, c'est-à-dire la Vibration. À ce moment-là, la personnalité se transmute, en totalité, et vous constatez de plus en plus clairement la disparition des désirs, la disparition de tout ce qui faisait la vie au sein de l'ordinaire de la personnalité. Ce n'est pas vous qui décidez, c'est la Lumière, par son Intelligence, qui œuvre en vous, même pour ceux qui n'ont pas connaissance de cette Lumière Vibrale ou qui ne savent pas mettre ni mots, ni aucune perception ou sensation. Cela aussi se réalise, de manière parfois plus violente, concernant la vie-même de la personnalité ou du Corps de désir. Mais rappelez-vous qu'en définitive, ce n'est pas vous, en tant que entité qui choisissez, c'est la Lumière qui œuvre en vous (si vous êtes abandonné à Elle), qui choisit. Croyez-vous que quand je vivais mes Samadhi pendant plusieurs mois, je décidais quoi que ce soit ? Non. Tant que vous croyez que vous décidez quoi que ce soit, ce n'est que la personnalité qui s'exprime, au sein de ce que vous avez appelé le libre arbitre. La Liberté n'a que faire du libre arbitre. La Loi de la Grâce n'est pas la loi du libre arbitre. L'action/réaction de la personnalité n'est pas l'Action de Grâce de l'Unité. Tout les oppose, je dirais. Les lois ne sont pas les mêmes. Les principes et les manifestations ne sont pas les mêmes. Là aussi, tout les oppose. Mais encore une fois, ceci est à vivre et non pas à exprimer. Dans les moments où vous vivrez l'Unité, il y a quelque chose qui apparaît. Ce qui apparaît, c'est l'évidence. L'évidence que ce que vous vivez est vrai, parce qu'elle est la Joie, parce que cet état est l'Éternité et la nature même de ce que nous sommes tous, les Uns et les Autres. Et dans ces moments-là, bien sûr, il n'y a pas de questionnement. Alors bien sûr, plus vous laissez cette absence de questionnement vous envahir, plus l'évidence de la Lumière devient à la fois flagrante, à la fois patente et à la fois de plus en plus extensive et expansive. Ce sont ces éléments qui, au sein de la Conscience, dans son mélange, justement limitée et Illimitée ou ordinaire, quand vous revenez dans le Corps de désir, qui participe, justement, à ce choix Vibratoire ou cette sentence Vibratoire, qui n'est aucunement une décision de la personnalité. Parce que bien sûr, il n'existe pas (ou très peu), de Frères et de Sœurs qui ne revendiquent ni l'Amour, ni la Lumière. Et pourtant, il y a une telle différence entre parler d'Amour (même avec les mots les plus justes) et Vivre l'Amour par la Vibration de l'Unité. Et c'est cette différence qui va vous apparaître de plus en plus clairement. Il y a, pour autant, là aussi, absolument pas à culpabiliser, ni à forcer, dans un sens ou dans l'autre. Au mieux vous accepterez, au mieux vous acquiescerez à ce qui se passe, au mieux vous vivrez l'intégration de la Lumière, au mieux vous rejoindrez votre propre Samadhi.
Alors, bien sûr, dans les moments où la conscience ordinaire sera prépondérante, nombre de questions peuvent remonter dans les premiers temps : « que vais-je devenir si je n'arrive pas à mener à bien telle ou telle tâche ? », « et si je me trompais ? », « et si tout cela était faux ? », « et si cela n'aboutissait à rien ? », « et si cela ne correspondait pas à mes choix ? ». Dîtes-vous bien que, dans ces moments-là, c'est justement la sentence Vibratoire qui est à l'œuvre. C'est vous qui êtes à même de définir ce que vous vivez. Quand la Lumière prend possession et vous rend Libre, à ce moment-là, vous avez la Conscience et la lucidité, avec plus ou moins de netteté, que vous vivez la Vérité. Bien sûr, tant que tout cela n'est pas établi, de manière définitive, la personnalité va reprendre le dessus et va vous rappeler vos obligations, qu'elles soient morales, sociales, affectives, professionnelles, liées éventuellement à la Croyance, à la religion, au monde lui-même. C'est à vous qu'il appartient, dans ces moments-là, de prononcer la sentence Vibratoire. « Que voulez-vous Être ? », « qui Êtes-vous ? ». Là est la seule question qui vaille la peine d'être conscientisée. De plus en plus, la Lumière Vibrale et le Supramental, les Particules Adamantines qui sont de plus en plus présentes sur la Terre, vous pressent, en quelque sorte, de répondre. Mais non pas de répondre avec la tête mais la réponse se fera par la Vibration, quoi que vous affirmiez, quoi que vous disiez, ou quoi que vous souhaitiez. Parce que c'est la Vibration qui détermine et non pas ce que peuvent exprimer vos mots, ou vos désirs. Cela nous l'avons toujours dit. Mais aujourd'hui, vous êtes appelés et vous allez le conscientiser, en totalité, dans ce laps de temps qui s'ouvre à vous.

Question : lorsqu'on est en échange avec quelqu'un et qu'on se sent, à ce moment-là, proche du Samadhi, est-ce réellement un Samadhi ou est-ce la personnalité ?


Chère Sœur, je ne peux répondre avec certitude à ta question car elle est, bien évidemment, très variable selon l'individu qui reçoit et l'individu qui fait. Il faut comprendre qu'aujourd'hui, le Passage qui est en cours vous amène à vivre l'Unité, l'Êtreté, le Soi, quels que soient les noms que vous y apportiez, ils sont le reflet de la Conscience Pure, Une et révélée à Elle-même. La Conscience n'a pas besoin d'une volonté de quoi que ce soit. L'action, au sein de ce monde, sera toujours le reflet de la personnalité. Le Christ vous l'a toujours dit. Il vous a dit : « Mon royaume n'est pas de ce monde ». Alors bien sûr, vous êtes sur ce monde et l'ensemble des lois de ce monde vous font croire qu'il y a évolution, qu'il y a bien, qu'il y a mal, qu'il y a progression, qu'il y a karma et qu'il y a expérience. Mais dans le règne de l'Esprit, tout est absolument parfait de toute Éternité. Il n'y a donc ni évolution, ni bien, ni mal, ni progression, ni régression, ni karma. À toi de savoir ce que tu veux vivre. De là découlera vraiment, et en totalité, ce que vous allez devenir dans la nouvelle Conscience. Ce n'est pas, encore une fois, ni un karma, ni une volonté, qui va changer quoi que ce soit. Mais c'est simplement votre capacité à vivre l'Unité, ou à ne pas la vivre, à vous y établir, de manière définitive ou non définitive. Mais la Lumière ne jugera jamais car, en définitive, et comme cela a été dit par nombre d'Anciens, il y a une Libération totale de la Terre, de toutes les lois illusoires de l'enfermement. Maintenant (et comme la lumière vous l'a dit, et comme de nombreux Archanges vous ont dit), vous êtes totalement Libres de votre Vibration. C'est le propre même de la Liberté de la Grâce, au sein de la Lumière. Alors, au nom de quoi, un Frère, une Sœur, un enfant, un parent, un mari ou une femme, irait au même endroit que vous. Quand vous mourez sur ce monde, et quand vous vous réincarnez, savez-vous avec qui vous êtes marié ? Peut-être êtes-vous marié avec celui qui vous a horriblement mutilé dans une vie passée. Vous n'avez aucun moyen de le vérifier. Alors, si cette mémoire disparaît de vie en vie, il vous faut aussi accepter que l'accès à l'Unité ne peut se permettre de s'encombrer de ce qui est illusoire et de ce qui appartient à une Dimension donnée (qui est une Dimension d'enfermement qui a été altérée). Vous êtes Esprit, nous sommes Esprit et nous le sommes de toute Éternité. Nous l'avons, et certains d'entre vous l'ont encore oublié et n'arrivent pas à le vivre. Parce que, bien évidemment, leur désir d'expériences, leur désir de service, au sein de la matière appelée carbonée, est encore intact. Il n'y a rien à juger, étant donné que l'Esprit est intact et parfait, de toute Éternité. Chaque Esprit peut mener les expériences qu'il veut, au sein de l'âme, au sein d'un corps carboné ou au sein de la Source. Depuis la Dissolution la plus totale Brahmanique, en passant par l'accès aux multidimensions anthropomorphisées, en passant par le retour au sein des Mondes Carbonés Libres, vous êtes totalement Libres. Mais, encore une fois, ce n'est pas le mental qui décide, c'est uniquement la Vibration. C'est à chacun de se positionner, c'est à chacun de faire l'expérience de la Vibration. Mais le meilleur des Samadhi (dans le sens, le plus authentique), est celui qui s'établit quand il n'y a aucune action extérieure, quelle qu'elle soit. Dès qu'il y a action au sein de ce monde, il y a absence de renoncement.
Dès qu'il y a action, il y a réaction (fût-elle la plus lumineuse) et entretient, en quelque sorte, une forme de Dualité. Mais ceci n'est pas un jugement, puisqu'il existe des Mondes appelés Dualitaires mais Unifiés, c'est-à-dire que la loi d'action/réaction existe mais il n'y a pas de limitation à la Conscience (la Conscience peut pénétrer dans un corps et sortir, et revenir, sans aucune oblitération de la Conscience). Encore une fois, il n'y a pas d'échelle de valeurs. C'est simplement votre Vibration qui vous amène là où vous devez aller (pas parce que vous devez y aller mais parce que votre Vibration et votre Conscience s'y situent).
Pour la Lumière, il n'y a aucune différence entre celui qui se dissout dans la Lumière, en totalité, et celui qui veut maintenir une âme pour expérimenter les Mondes Carbonés. Mais il est aujourd'hui (et il va devenir, aujourd'hui, de plus en plus clair, pour chaque Frère, pour chaque Sœur, quelle que soit sa sentence Vibratoire), que vous ne pouvez plus être l'un et l'autre. Vous serez de plus en plus l'un ou l'autre, c'est-à-dire la Conscience Illimitée ou la Conscience limitée. Et cela va vous apparaître de plus en plus clairement, dans les évènements mêmes qui vont se dérouler dans vos vies, quels que soient les secteurs concernés. Le Christ illustrait ça aussi, en demandant à ceux qui doutaient : « est-ce que l'oiseau se soucie de ce qu'il va manger demain et où il va dormir ? ». L'Amour est l'absence de peur.
L'Unité est l'absence de peur. Parce que, entre dire que ce monde où vous êtes est une illusion et le vivre, il y a une grande nuance.

Question : si les contrats d'âme se dissolvent, qu'en est-il de l'accompagnement de nos guides ?

Le contrat d'âme appartient à la matrice. Il lie des êtres encore plus, il ne les libère jamais. Maintenant, quelle est la résonance qu'il peut exister par rapport à des guides ? Un guide, si tu es au-delà de la matrice, au sein des Mondes Unifiés, n'a aucun contrat. Comment est-ce qu'il peut exister le moindre contrat au niveau du Soi, au niveau de l'Unité, au niveau de l'Illimité ? Il y a simplement une Communion. La Communion n'est pas un contrat. Un contrat est un engagement. Cet engagement fait appel à la morale ou à une morale spirituelle, en tout cas. Mais un guide, évoluant en tant que tel, ne pourra jamais s'appeler un guide parce qu'il n'a rien à guider. Il sait que seul l'être lui-même peut réaliser le Soi. Il n'y a aucun gourou, il n'y a aucun Sauveur, il n'y a aucun maître. Tant que l'être humain est asservi à une Croyance d'un guide extérieur, d'un Sauveur extérieur, il n'y a que toi et toi seul qui peut vivre l'Unité. Personne ne peut vivre l'Unité à ta place et personne ne peut te faire vivre l'Unité à ta place. Bien sûr, nous pouvons donner des Vibrations, des informations, des éléments mais jamais, jamais, nous ne pourrons faire ce qu'il vous appartient de faire, c'est-à-dire d'Être. Le seul but d'un guide, appartenant aux Mondes Unifiés, et non pas à la matrice, est de vous rendre Libre. Donc comment pourrait-il exister un contrat, entre un Esprit Libre, avec la Source même, si ce n'est le Serment et la Promesse qu'il vous avait faits, de vous rendre à nouveau à ce que vous Êtes. C'est le seul Serment, c'est la seule Promesse mais ceci n'est pas un contrat, c'est un dû.

Question : si l'on s'abandonne à la Lumière, cela signifie qu'on abandonne tout rôle social ?

Cela, ma Sœur, ce n'est pas toi qui décides. Vis d'abord l'Abandon à la Lumière et tu vivras par toi-même, ce qui se passe à ce moment-là. Car ce n'est pas toi qui décides d'abandonner un rôle social. Il n'y a rien à abandonner. Il y a à s'abandonner à la Lumière. Ce qui est profondément différent. Tant qu'il y a une volonté propre d'abandonner quoi que ce soit ou qui que ce soit, ce n'est que la personnalité qui s'exprime. Par contre, dès l'instant où l'Intelligence de la Lumière va œuvrer de manière forte, en toi, alors, à ce moment-là, les circonstances de la vie, les circonstances des Vibrations, va faire que tout ce qui était enfermement, tout ce qui était Illusion, va disparaître, quel que soit cet élément. Mais il n'a jamais été question d'abandonner qui que ce soit ou quoi que ce soit mais de s'abandonner à la Lumière. Remarquez bien comme la personnalité a toujours tendance à vouloir inverser. Si vous êtes abandonné à la Lumière, alors vous vivez le Soi. Vous pénétrez dans les Sphères de l'Éternité et de l'Illimité, et l'ensemble des circonstances de la vie ne se passera plus selon la loi d'action/réaction mais selon la Loi de la Grâce où là, effectivement, vous n'avez à vous soucier de rien, parce que l'Abondance Intérieure sera celle qui est juste pour vous. Que vous soyez quelqu'un qui est hébergé à gauche et à droite, que vous soyez quelqu'un qui fait fortune, cela n'aura plus aucune espèce d'importance parce que ni l'un, ni l'autre ne pourront vous affecter. Tant qu'un élément vous affecte, quel qu'il soit, au sein de votre vie, c'est que le Corps de désir est présent. Cela, encore une fois, n'est ni un jugement, ni une condamnation mais bien un état de fait qui va être de plus en plus évident à la Conscience. Vous allez vous rendre compte, par vous-même, par l'expérience de la Vibration, comme cela a été dit, des dernières zones d'Ombre mais au-delà même de ces zones d'Ombre. De voir, par vous-même, là où vous êtes, non pas là où vous croyez être, non pas les questions qui peuvent venir à la Conscience mais vraiment la Vibration vous mettra dans la Joie. Parce qu'effectivement, dans la Vibration de l'Unité (comme nous l'avons largement dit et redit), la Vibration de l'Unité est une Joie qui ne connait aucune peur. Il ne peut exister la peur. La peur fait partie de la limitation. La Lumière est Abondance, l'Unité est Abondance, l'Êtreté et le Soi sont des univers d'Abondance, où n'existent, encore une fois, aucune limite, aucun contrat, aucun Sauveur, il n'existe que la Conscience Pure, Sat Chit Ananda. Tout le reste, à ce moment-là, vous apparaîtra pour ce qu'il est, non pas parce que vous le croyez mais parce que vous le vivez, c'est-à-dire une Illusion. À ce moment-là, vous serez ce qu'on appelle des êtres libérés. Si cela est votre but. Et que ce but ne soit pas un désir mais bien un état de fait Vibratoire.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.

Frères et Sœurs dans la chair, je vous remercie de vos questions et interrogations. Que la Grâce vous inonde et que la Paix de votre Présence soit votre Demeure. Avec Amour, je vous dis à de suite.
_________________
Laissez les morts enterrer leurs morts
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Nov - 13:47 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Spiritualité -> Canalisation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com