Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ostéoporose : ne manqueriez vous pas de potassium ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Actualités -> Santé/Médecine&Environnement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sourire


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 7 049

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 17:31 (2011)    Sujet du message: ostéoporose : ne manqueriez vous pas de potassium ? Répondre en citant

encore un pti doc bien sympa pour prouver a quel nous nutilisons pas tout le potentiel guerisseur a notre disponibilite

Ostéoporose : ne manqueriez-vous pas de potassium ?
Publié le 28 septembre 2011 by bodyspiritzen| Laisser un commentaire
 
Le bon vieux sel de table, le chlorure de sodium, n’est pas la seule façon de saler votre nourriture.
Vous pouvez aussi utiliser du sel de potassium, qui a également un goût salé, et qui peut améliorer votre santé sous plusieurs aspects.
Il vous suffit pour cela de vous procurer du sel de table à base de chlorure de potassium, et de vous en servir pour saler vos plats. Son seul « problème » est qu’il possède un léger arrière-goût amer, mais la plupart des gens ne s’en aperçoivent pas… si on ne les prévient pas.
Pourquoi le chlorure de potassium est-il meilleur pour vous ?
Parce qu’il vous permet de diminuer votre consommation de chlorure de sodium (sel normal) dont l’alimentation moderne est trop riche. Vous diminuerez ainsi votre risque d’hypertension, de problèmes cardiovasculaires, et de maladies des reins.
Attention cependant : il peut exister des contre-indications au potassium. C’est notamment le cas si vous avez du mal à éliminer les excès de minéraux, ou si vous prenez des médicaments qui augmentent le taux de potassium dans le sang. Cela inclut les personnes diabétiques, celles qui ont des maladies des reins, des blocages des voies urinaires, et celles qui prennent des inhibiteurs ACE.
Mais si vous n’êtes pas dans cette situation, votre médecin n’aura sans doute pas d’objection à ce que vous consommiez du sel à base de chlorure de potassium, plutôt que de chlorure de sodium.
Je pourrais m’arrêter là pour aujourd’hui. Cette information pourrait déjà faire une différence décisive pour la santé de nombreux lecteurs de S&N. Mais en réalité, l’information cruciale de ce jour est encore bien plus intéressante.
Comme indiqué dans le titre, le sujet du jour est en fait l’ostéoporose, donc un problème grave.
Si vous vivez dans un pays industrialisé, il y a de fortes chances pour que vous souffriez d’un déficit en potassium, qui fait que votre calcium part dans vos urines, avec un risque à terme d’ostéoporose, et donc de fractures des os.
Un déficit très répandu
Chez tous les mammifères terrestres, la consommation d’aliments végétaux ou animaux fournit énormément de potassium et très peu de sodium.
L’espèce humaine ne faisait pas exception : chez nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, les apports moyens ne dépassaient pas 1 g par jour pour le sodium mais atteignaient 8 à 10 g par jour pour le potassium chez les adultes.
Cependant, depuis 10 000 ans, la situation s’est inversée. La consommation de chlorure de sodium, massivement utilisé pour des raisons à la fois gustatives et de conservation, a explosé. En revanche, la consommation de potassium a fortement régressé, car on mange beaucoup moins de fruits et légumes.
En France, les adultes consomment quotidiennement 8,5 g de chlorure de sodium, et 3 g de potassium. Nous consommons donc 3 fois plus de sodium que nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, et 3 fois moins de potassium. Et la situation est similaire dans les autres pays industrialisés.
L’équilibre acido-basique de votre corps
Or, sodium et potassium jouent un rôle crucial pour l’équilibre acido-basique de votre corps. Le potassium joue ce rôle dans les fluides (sang, salive, urine…) et à l’intérieur des cellules, le sodium à l’extérieur des cellules.
Pour fonctionner correctement, notre organisme doit se situer dans une zone de pH équilibré, ni trop bas, ni trop élevé – c’est-à-dire ni trop acide, ni trop basique (ou alcalin). Le sang est normalement légèrement basique, avec un pH compris entre 7,35 et 7,4.* Lorsque vous mangez du sel normal (chlorure de sodium), les ions chlorures contenus dans le sel se combinent avec de l’hydrogène pour former de l’acide chlorhydrique.
Votre corps devient alors acide. Et comme il n’aime pas ça, il va ramer à contre-courant de toutes ses forces, en utilisant tous les moyens, y compris ceux qui, à long terme, sont mauvais pour vous.
En particulier, il va puiser dans vos os des substances basifiantes (on dit aussi alcalinisantes) pour compenser. Car les os contiennent des citrates et des bicarbonates de calcium, connus pour diminuer l’acidité de l’organisme.
Résultat : du calcium est éliminé pendant ce processus, la densité osseuse diminue, les os se fragilisent, c’est l’ostéoporose. L’acidose chronique tend ainsi à « dissoudre » les os par élimination du contenu minéral osseux, mais elle fait aussi fondre les muscles et abîme les reins.
Votre calcium part alors dans vos urines.
Vous êtes en route pour de graves ennuis, et prendre du calcium supplémentaire ne servira à rien, car vous ne le fixerez pas.
Cela explique pourquoi les gens dans les pays en voie de développement d’Afrique et d’Asie n’ont pas d’ostéoporose alors qu’ils ne consomment en moyenne que 330 mg de calcium par jour. C’est qu’ils mangent en général plus de fruits et légumes que nous, et ont de meilleurs apports en potassium. Ils épargnent donc mieux que nous leur calcium osseux, et le peu de calcium qu’ils ont dans leur alimentation est bien utilisé.
Dans les pays industrialisés, nous en sommes à environ 1 g de calcium par jour, parfois plus, mais nous avons beaucoup plus d’ostéoporose, notamment parce que nous manquons de potassium. La situation est particulièrement extrême dans les pays scandinave, où les apports de calcium laitier sont très importants, mais où la faible consommation de fruits et légumes fait que le risque de fracture du col du fémur (et autres fractures osseuses) atteint un record mondial.
Jusqu’à la fin du paléolithique il y a dix à douze mille ans, l’alimentation humaine était remarquablement alcaline. L’explication est simple. L’alimentation préhistorique, riche en fruits, légumes, tubercules, racines (alcalinisants) était gorgée de sels de potassium qui neutralisaient facilement les acides issus du métabolisme alimentaire. Cet environnement modérément alcalin est celui pour lequel nous sommes génétiquement faits. Malheureusement, depuis 10 000 ans et plus encore depuis un à deux siècles, c’est plutôt dans une acidose chronique que nous baignons parce que la consommation de céréales, de viandes, de laitages, de sel a augmenté, et que celle des fruits et légumes a reculé.
Pour lutter contre l’acidose, il faut donc augmenter vos apports en potassium. Il n’y a pas d’apport recommandé en France mais, au Canada et aux Etats-Unis, les autorités recommandent 4 700 mg par jour. L’apport réel, lui, est estimé à seulement 2 300 mg chez les femmes et 3 100 mg chez les hommes (1). Pour ce faire, vous devez augmenter la part des fruits et légumes pourvoyeurs de potassium, (au moins 4 parts de légumes et 3 fruits chaque jour). Tous les fruits et légumes sont de bonnes sources de potassium, mais certains aliments sont évidemment encore meilleurs que les autres : la palme d’or revient à la levure sèche, qui en contient 2000mg/100g. Les haricots blancs en sont très riches aussi avec 1061 mg pour une tasse de 250 ml. Les tomates en contiennent  aussi beaucoup. D’autres sources intéressantes sont les courges, les épi nards bouillis, les bananes (422 mg par fruit).
Les fruits secs comme les figues sont aussi très intéressants.
Consommer du chlorure de potassium, pour remplacer votre sel de table, en revanche, ne vous servira pas à grand-chose. En effet, ce sel a bien un effet alcalinisant puisqu’il contient du potassium, mais comme il contient aussi du chlorure, il a AUSSI un effet acidifiant.
Les deux effets s’annulent, et votre corps reste tout autant acide qu’avant.
Bicarbonate de potassium : gagnez sur les deux tableaux
Heureusement, il existe un autre sel de potassium, qui n’a pas les inconvénients du chlorure de potassium.
Il s’agit du bicarbonate de potassium (c’est aussi le cas du citrate de potassium).
Le bicarbonate de potassium a le double intérêt de remonter votre niveau de potassium, et d’avoir un effet alcalinisant sur votre organisme, puisqu’il ne contient pas de chlorure.
A noter que l’effet ne se fera pas sentir uniquement sur votre risque d’ostéoporose, car le potassium diminue aussi le risque d’infarctus et d’AVC, en diminuant la pression artérielle.
Une méta-analyse publiée dans la revue Stroke vient de confirmer de façon particulièrement claire les bénéfices du potassium sur la santé cardiovasculaire. Les chercheurs de l’Institut Karolinska, en Suède, ont passé en revue 10 études prospectives incluant 268276 personnes afin d’évaluer la relation entre consommation de potassium et risque d’AVC.
Résultats : plus la consommation de potassium est élevée, moins le risque d’AVC est important. La consommation d’1 gramme supplémentaire de potassium par jour est associée à une diminution de 11 % du risque d’AVC ischémique, qui est la forme d’AVC la plus fréquente. (2)
Une consommation élevée de potassium est aussi associée à un risque réduit d’infarctus selon de nombreuses études, la dernière ayant été conduite auprès de plus de 12 000 adultes américains. (3)
Mais ce n’est pas tout. Le potassium a d’autres fonctions importantes :
  • Il permet la transmission des impulsions nerveuses dans le corps ;
  • Il est essentiel à la contraction musculaire, y compris celle du muscle cardiaque  ;
  • Il participe au bon fonctionnement des reins et des glandes surrénales ;
  • Il contribue à de nombreuses réactions enzymatiques, à la synthèse des protéines et au métabolisme des glucides, entre autres.

Si votre médecin vous le recommande, vous pouvez donc prendre un complément alimentaire à base de citrate ou de bicarbonate de potassium. Un tel complément peut aider à rééquilibrer la balance acide-base. En plus, des études ont montré qu’il améliore la densité osseuse. En cas de déséquilibre avéré, une personne en bonne santé peut prendre chaque jour 1000 mg de bicarbonate de potassium.
Votre médecin pourra vous indiquer si votre corps est acide en faisant un test de salive ou d’urine. Le bicarbonate de potassium est en vente en pharmacie, et vous pouvez également demander qu’on vous en fasse un préparation, selon vos besoins.
Enfin, vous pouvez trouver de bons compléments alimentaires à base de bicarbonate de potassium  en ligne chez certains spécialistes (voir par exemple ici )
A votre santé !
Jean-Marc Dupuis
*Le pH, ou « potentiel hydrogène », est une mesure de l’acidité. Lorsqu’une substance a un pH supérieur à 7, elle est dite « basique », ou « alcaline ». Si son pH inférieur à 7, elle est dite « acide ».
******************
Le point de vue du Dr. Gérard Mégret.
Intéressantes informations sur les effets positifs d’un éventuel apport complémentaire en citrate ou bicarbonate de potassium.
Deux remarques de fond, cependant. Un rousseauisme écologique bien-pensant nous fait souvent comparer l’homme contemporain à nos ancêtres néanderthaliens voire aux Cro-Magnon. Or, les conditions de vie donc de facto les dépenses énergétiques et par voie de conséquence, l’alimentation donc les divers métabolismes différaient considérablement. Difficile donc, de chercher des références alimentaires idéales remontant à 15.000 ans -au moins. Par ailleurs, si des « carences » peuvent exister dans les pays industrialisés, l’expérience prouve qu’on les trouve plus volontiers (et portant sur de nombreux facteurs nutritionnels essentiels) dans les pays où règne la sous-alimentation.
Ces restrictions soulignées, les études présentées semblent très favorables en faveur d’une supplémentation en potassium, en particulier chez les sujets en acidose, qu’il conviendrait donc de bien cibler. Le juste esprit critique doit néanmoins se poser la (les ?) question (s) de la causalité de cet état acide. Car cet apport en potassium fait quelque peu penser au gonflage d’un pneu qui présenterait une…fuite à bas bruit.      
Enfin, à propos de l’ostéoporose, il faut souligner que les bilans biologiques sanguins et urinaires habituels, en particulier ceux qui portent sur le calcium et le potassium sont…normaux. Ce qui montre que cette affection est plus complexe qu’il n’y paraît et qu’elle ne résume pas à une fuite rénale de calcium.
 
******************
Adresse :
Les compléments alimentaires à base de potassium sont peu répandus, mais vous pouvez trouver ici un produit intéressante et bon marché : http://www.lanutrition.fr/la-boutique/complements-alimentaires/bicarbonate-de-potassium-120-gelules.html
**********************
Références :
(1) Hajjar IM, Grim CE, et al. Impact of diet on blood pressure and age-related changes in blood pressure in the US population: analysis of NHANES III. Arch Intern Med. 2001;161(4):589-593. Texte intégral : http://archinte.ama-assn.org
(2) S.Larsson, N.Orsini, A.Wolk; Dietary Potassium Intake: A Dose–Response Meta-Analysis of Prospective Studies. Stroke, Published online ahead of print doi: 10.1161/STROKEAHA.111.622142.
(3) Yang Q, Liu T, Kuklina EV, Flanders WD, Hong Y, Gillespie C, Chang MH, Gwinn
M, Dowling N, Khoury MJ, Hu FB. Sodium and potassium intake and mortality among
US adults: prospective data from the Third National Health and Nutrition
Examination Survey. Arch Intern Med. 2011 Jul 11;171(13):1183-91. PubMed PMID: 21747015.
**********************
Si vous n’êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, cliquez ici
_________________
http://communionamouretpaix.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Sep - 17:31 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Actualités -> Santé/Médecine&Environnement Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com