Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

l'Acadie ou l'EGO SPIRITUEL

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Spiritualité -> Développement Personnel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sourire


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 7 049

MessagePosté le: Lun 1 Aoû - 16:18 (2011)    Sujet du message: l'Acadie ou l'EGO SPIRITUEL Répondre en citant

Sur son premier versant, l'acédie correspond ainsi à une suractivité des fonctions psychiques, entraînant des réactions d'extériorisation idéïques et motrices caractérisées par : i) une excitation motrice, que manifestent une hyperactivité stérile, une agitation continue, une fébrilité et une instabilité chroniques ; ii) une exaltation psychique, que signent une forte exacerbation de la vigilance et des comportements de logorrhée, de diffluence, de ludisme, mais aussi d'euphorie et de forte labilité émotionnelle ; iii) des raptus agressifs ; iv) des accès d'éréthisme.


Après Évagre et Cassien, les descriptions s'accumulèrent ainsi au cours des siècles qui, telle celle tracée par Bernard de Clairvaux (PL 184 - 538 d), montrèrent que c'est à un "cœur dévié, vain et vagabond" que l'on a alors affaire - un "esprit instable, errant et fugitif, se tournant de tous côtés, flottant de tous côtés", voulant et ne voulant plus, changeant d'avis, alternant ses désirs, "comme une feuille soulevée par le vent tourbillonnant". Alors, les "paroles importunes, frivoles et nuisibles, l'instabilité du mouvement de l'esprit et des actions du corps, l'inquiétude également, s'accumulent comme une armée en rangs serrés" (Adhelme, PL 89 - 285a).






L'acédie peut être également une passion qui se manifeste par une fébrilité et une agitation. L'acédiaque cherche à donner du sens à sa vie et pour ce faire, il s'agite. Ainsi l'acédie s'associe à l'itinérance, y compris professionnelle, car l'acédie frappe essentiellement le gyrovague sans cesse menacé par la mélancolie du déménagement et du vagabondage professionnel. La victime aimerait changer d'environnement de travail tous les jours car le mouvement lui est salutaire et lui donne l'impression de progresser. En effet, l'acédie hypersthénique se caractérise par le niveau élevé du tonus psychologique. L'acédiaque dynamique fuit la confrontation avec lui-même par un surcroît d'activité, par une boulimie "laborieuse" :






il se réfugie dans le workaholism, pour éviter de se poser des questions d'ordre existentiel. Ce type de personnalité est capable de brasser une multitude d'activités en même temps sans forcément pousser chacune d'entre elles jusqu'au bout. Bien entendu, hyperactivité et anxiété sont étroitement liées. Le rapport particulier que l'acédiaque entretient avec sa propre angoisse existentielle, loin de se montrer paralysante, peut-être au contraire profondément motrice. Pour se sentir exister et pour se rassurer, l'acédiaque sthénique a besoin de vivre comme un gagneur en cherchant le défi, le challenge, la difficulté. Dans son esprit, il a l’obligation d’être fort, de ne pas perdre et de ne pas s’avouer faible. L'agitation fébrile décrite si justement par Évagre le pousse à abattre une grande quantité de travail sans s'occuper du nombre d'heures de présence. En ce sens, il est apprécié de ses employeurs car il donne l'impression d'être un vrai "battant". Il ne semble jamais fatigué.






Sa trépidation devant le vide angoissant le pousse à fuir l'inaction. Il a peur de lâcher prise et de ne plus faire le poids face à la dynamique de la vie spirituelle. Le mouvement perpétuel est une fuite en avant pour briser le cercle vicieux de l'angoisse et du néant (errance spirituelle, changements incessants). Il compense son amertume et son mal-être par une suractivité, une surabondance de tâches. Il travaille comme un fou sur l'ordinateur tard dans la nuit. Au paroxysme de l'hyperactivité, l'agitation excessive, nerveuse, inquiète, indique un état d'excitation intense caractéristique de l'état maniaque. Si le travailleur complète ce trait maniaque par du sens, sa vie devient alors significative. L'acédiaque sthénique compense la mise en sommeil de ses idéaux par des combats qu'il trouve à l'extérieur de lui-même.

Sur le fond, revenant à présent à l’analyse causale du mal acédiaque, il ressort finalement des descriptions effectuées par les théologiens que l'acédie naît d'une espèce "d'habituation pathologique". Tout se passe ainsi comme si l'individu subissait un défaut de gratifications - comme si, surtout, ce qui normalement, habituellement, était source de plaisir ou, mieux encore, devrait être source de plaisir, ne l'était soudainement plus. De là le désespoir, et les mouvements de révolte - caractéristiques de ce que, métaphoriquement, ce n'est pas de "satiété" dont il s'agit ici, mais d'une nausée : ce n'est pas seulement que l'individu n'en peut plus, qu'il n'en veut plus, mais également, et surtout, qu'il lui faut éprouver du désir pour une activité qui ne lui procure plus de plaisir, sinon même qui lui est devenue source de déplaisir. L'acédie résulte ainsi, essentiellement, de ce que les activités accomplies ne délivrent plus le plaisir escompté. L'expérience de l'acédie ne relève ainsi nullement de la paresse, de quelque espèce de négligence de ses obligations, de ses devoirs, de quelque espèce d'insouciance, mais d'une faillite des espérances, d'un excès d'attente.

Toujours annonciatrice d'une pathologie latente, l'acédie se situe entre la bonne santé et la maladie : c'est un état de liminarité. Si l'acédie a quelques pertinences par rapport à la dépression, à la mélancolie ou au simple ennui de la vie, surtout professionnelle dans ce qui nous intéresse, elle n'en est pas moins précurseur par les menaces pour la santé qu'elle sous-tend.
L'acédie n'est pas une "simple" dépression au sens psychiatrique du terme. C'est une crise existentielle liée à un idéal élevé, à une ambition spirituelle, sociale ou professionnelle, à une norme, à une performance et à une exigence d'efficacité que l'acédiaque miné par son obsession s'impose. L'acédie est intimement liée au désir de réussir, même au cours d'une pratique professionnelle modeste. Mais l'acédiaque souffre de devoir faire effort pour atteindre le dessein qu'il s'est fixé. Il voudrait le réaliser spontanément, sans lutter, sans se forcer.







Par son côté paranoïaque, l'acédiaque est un rebelle contre sa condition et contre un système oppressant et aliénant qu'il ne peut plus supporter. C'est un contestataire en puissance dont l'agressivité est prête à surgir. Il peut, dans ce cas là, sortir de sa torpeur. Alors, le côté paranoïaque de combat se manifeste par la surestimation de soi, l'absence d'autocritique et la fausseté du jugement, la méfiance, la susceptibilité et les difficultés de l'insertion sociale. Nos acédiaques, idéalistes rêveurs, sont aussi paranoïaques de souhait car ils élaborent le monde, y compris celui du travail, selon un "système" théorique pseudo-logique.
L'acédie est une forme d'anxiété, une absence de sérénité, qui conduit in fine à ce qu'Évagre appelait un "relâchement de l'âme", terrain d'élection de la névrose. Constante, elle résulte de la tension liée aux conflits et à la lutte inconsciente entre les instincts de départ (la fuite) et de rébellion (l'agressivité). La personnalité anxieuse de nos acédiaques, permanente ou paroxystique, à expression psychologique et/ou somatique, se caractérise par un état de tension pénible et fatigant sur un fond de labilité émotionnelle, d'irritabilité, d'hyperréactivité aux stimuli de l'environnement. La crainte du pire, le sentiment d'insécurité font rechercher la présence d'un entourage protecteur. Ce qui explique toute l'ambiguïté de l'acédiaque qui recherche la sécurité que lui apporte le collectif et qui n'a qu'un désir : le quitter pour d'autres cieux plus cléments.
_________________
_________________
http://communionamouretpaix.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Aoû - 16:18 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Spiritualité -> Développement Personnel Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com