Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Actualités -> Science&NewTech
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sunlightwalkin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 09:56 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

envenue au Centre d'apprentissage STEREOARTEFACTS D'IMAGE
Pas tout visibles dans les images STEREO est liée au soleil ou de l'atmosphère solaire. Certaines fonctionnalités sont causées par les optiques du télescope, les caméras utilisées pour capturer les images, ou comment le vaisseau spatial STEREO sont exploités. Ces fonctionnalités peuvent être assez déroutant, et nécessitent quelques explications. Ci-dessous, nous présentons quelques-unes des communes non solaire caractéristiques qui apparaissent dans les images.

Retour à la page Images STEREO




ARTEFACTS D'IMAGE - LES DONNÉES BEACONSTEREO comporte deux volets distincts de télémétrie qui descend de chaque vaisseau, la télémétrie balise météo spatiale, et la télémétrie de lecture scientifique enregistreur. La télémétrie balise contient les données les plus récentes et les images, et se transmet 24 heures par jour. Un réseau de bénévoles de stations d'antennes dans le monde de recueillir autant que possible de ce flux de données en temps réel, et l'envoyer au Centre des sciences de STEREO pour le traitement.Cependant, parce que le taux de télémétrie balise est très faible, les images doivent être compressées par des facteurs grandes, et sont donc de bien moindre qualité que les données scientifiques réelles.
Les données scientifiques acquises par la sonde STEREO sont écrites à l'enregistreur de bord, qui est ensuite lu et transmis à la terre lors de la télémétrie quotidienne pistes en utilisant le réseau de la NASA Deep Space. Ces données sont de bien meilleure qualité que les données de balise, mais prendre plusieurs jours pour atteindre le site Web de Science STEREO Center. Ainsi, les images les plus récentes sur le Centre des sciences de STEREO outil de parcourir les images seront toujours balise. Ces images sont temporaires balise remplacés par les versions complètes de qualité à mesure qu'ils deviennent disponibles, généralement environ 2-3 jours plus tard.

Beacon images peuvent toujours être reconnu par avoir le caractère " 7 "près de la fin du nom du fichier, par exemple" n 7 EuA ", tandis que les images en pleine résolution aura le caractère" 4 "à cet endroit.
Vérifiez aussi l'écriture sur les rayons cosmiques de voir comment les facteurs de compression élevés utilisés pour les données de balise affecter ces artefacts.
Bien que la première balise images JPEG sur les pages de navigation sont remplacés par les images haute résolution à mesure qu'ils deviennent disponibles, l'original FITS versions des fichiers de balises sont sauvés, et peut être lu en utilisant n'importe quel d'un grand nombre de logiciels , dont la plupart sont gratuits.






ARTEFACTS D'IMAGE - IMAGES CORROMPUESEn de rares occasions, l'image SECCHI processeur embarqué STEREO devient surchargé, et produit des images corrompues. En général, elles prennent la forme d'images d'un télescope traitées comme si elles étaient d'un autre télescope. Parce que les images de la Heliospheric Imager (HI) télescopes sont construits à partir d'un grand nombre d'expositions ajoutés ensemble, cela se traduit parfois en «double exposition», où les données de plusieurs télescopes apparaissent dans la même image. Les instances d'un grand nombre d'images corrompues sont généralement suivis sur le STEREO coordonné Observations Calendrier pages.
Voici quelques exemples des images corrompues.

 
Corrupted COR1 données d'image incorporant du télescope HI2. Corrupted HI1 données d'image intégrant à la fois du COR1 et télescopes EUVI.
ARTEFACTS D'IMAGE - LES IMAGES BLANKUne autre erreur qui arrive parfois à bord du vaisseau est de prendre une image sans avoir à ouvrir l'obturateur. Il en résulte généralement une image totalement vierges.Certaines images coronographe construit à partir de plusieurs expositions peuvent présenter des caractéristiques dans les coins de l'image, comme dans cet exemple.
COR1-B image prise le 29 mai 2009, formé de deux expositions en blanc, et une exposition partielle avec l'obturateur reste ouvert pendant 





ARTEFACTS D'IMAGE - LES RÉFLEXIONS INTERNESLa lumière se reflétant à l'intérieur les optiques du télescope, et diffractant hors bords dans les télescopes, peuvent produire des effets intéressants. Considérez cette série d'images montrant la planète Vénus en laissant le champ de vision du télescope HI1-B entre Janary 26-31, 2009. Comme Venus se rapproche du bord du champ de vision, une forme d'anneau est vu venant apparemment de la planète. Ceci est causé par les reflets de l'arrêt planète brillante du baril caméra. (Si vous regardez de près la version complète du champ des le 26 Janvier, 2009 image ci-dessus, vous verrez une grande bulle légère sur le côté gauche de l'image, qui est aussi une réflexion interne de Vénus.) L'anneau se développe progressivement plus grands que le temps passe. Le Janvier 31, une strie horizontale apparaît près de la position où Vénus a disparu. Ce dernier effet est causé par diffraction hors des chicanes optique. Cliquez ici pour uneexplication plus détaillée .
 
Les planètes Mercure (à gauche) et Vénus (à droite) comme on le voit dans le télescope HI1-B le 26 Janvier, 2009. Cliquez sur les images pour voir en taille réelle versions. Venus laissant champ de vision Janvier 27, 2009. Anneau causé par la réflexion hors des surfaces de l'appareil photo.
 http://stereo.gsfc.nasa.gov/artifacts/20090131_120901_s4h1B.jpg
Venus hors du champ de vision, mais toujours se reflétant sur les surfaces caméra, Janvier 28, 2009. Diffraction des bords de Vénus chicanes off, Janvier 31, 2009
Voici une image du télescope HI2-B, qui montre un certain nombre d'intéressantes réflexions internes. L'objet le plus lumineux dans le champ de notre planète Terre propre, qui est responsable de tous les effets de réflexion. Aussi visible est la Lune, et la planète Mars.
Réflexions internes de la planète Terre, comme on le voit dans le télescope HI2-B, le 5 mai 2007. Aussi visibles sont la Lune, et la planète Mars. Cliquez sur l'image pour voir la version pleine grandeur.
Ci-dessous est un autre exemple de réflexions internes dans les télescopes STEREO, cette fois par le télescope COR2, prises lors de la planète Vénus était extrêmement lumineux passant à travers le champ de vision. Cerclée est un pâle reflet de la planète. En cliquant sur ​​l'image fera apparaître un film montrant la réflexion entrant dans le champ de la droite, et puis, lentement s'estompe. On voit aussi dans le film sont des débris de manifestations.
Réflexion interne de la planète Vénus, comme on le voit dans le COR2-Un télescope, le 2 mai 2010. Cliquez sur l'image pour voir un film de la réflexion (3 Mo).



ARTEFACTS D'IMAGE - SOUSTRACTION DE FONDLes images coronographe STEREO exigent beaucoup de traitement pour faire ressortir la structure coronale. Une partie importante de ce traitement est la soustraction de la lumière diffusée instrumentale. Ceci est particulièrement important pour le coronographe intérieurs COR1 parce que son objectif est assis devant des rayons directs du soleil, bien que tous les coronographes sont affectés à un certain niveau. Le fond instrumental est dérivée d'un examen des images sur plusieurs semaines avant et après l'observation. Ainsi, pour les images les plus récentes, seuls milieux préliminaires peuvent être appliqués. Cela provoque parfois trop pour être soustraits de certaines régions, faisant de ces zones sombres. Pour contourner ce problème, les images coronographe sont régénérés à des intervalles de 15 et 35 jours après l'observation, quand meilleurs milieux sont disponibles.
COR1 image de STEREO Ahead montrant les régions sombres causées par un fond imprécis soustraction. Ces régions sombres doit être rempli lorsque l'image estretraitée après 35 jours.
Parfois planètes brillantes se tort plié dans le HI1 calculs fond, créant sombre "trous" dans les données. Par exemple, est inférieur à une image de la planète Vénus vue par HI1-B sur Septembre 15, 2009, comparé à une image de quelques jours plus tard. L'ordinateur est en soustrayant trop de lumière dispersée à l'endroit antérieure de Vénus.
 
Les planètes Vénus vue par STEREO Derrière HI1 télescope sur Septembre 15, 2009 Trou vu 3 jours plus tard à l'emplacement précédent de Vénus.Venus a lui-même déplacé légèrement vers la gauche.

























Périodiquement, le vaisseau spatial STEREO sont enroulées autour de l'axe Soleil-indiqué à des fins d'étalonnage. Le résultat peut être quelques images coronographe très étrange, comme indiqué ci-dessous. C'est parce que les algorithmes de traitement ne fonctionnent pas correctement pendant la course. Les images EUVI sont relativement peu affectées, sauf la position du centre du Soleil se déplace autour.
 
L'effet de l'observation au cours d'un rouleau vaisseau spatial, tel que vu par STEREO Ahead COR1 le 24 Novembre, 2009. Cliquez sur les images pour voir des films de l'événement. Même événement comme vu dans COR2
 http://stereo.gsfc.nasa.gov/artifacts/ahead_20091124_hi2.mov
Même événement comme vu dans HI1









ARTEFACTS D'IMAGE - LES RAYONS COSMIQUESLes rayons cosmiques et solaires particules énergétiques sont des particules très énergétiques qui se déplacent à travers l'espace. Certaines de ces demandes proviennent du Soleil. Les autres, dits rayons cosmiques galactiques, viennent de l'extérieur du système solaire. Quand ils passent à travers les détecteurs, ils produisent des fines taches brillantes ou des stries.
Près de la piste de rayons cosmiques vu sur la chaîne stéréo Derrière COR2 détecteur.
Les facteurs de compression élevés utilisés pour les temporaires balise images peuvent provoquer des événements de rayons cosmiques d'être grandement faussées, comme le montre les exemples d'images ci-dessous. Même les données en pleine résolution ont une certaine compression appliquée à eux, résultant en une petite quantité de distorsion de la plus brillante des rayons cosmiques.
 
Deux rayons cosmiques déformée par les facteurs de compression élevés appliqués aux données phare, tel que vu par STEREO Derrière EUVI télescope le 18 Janvier 2010 Même les rayons cosmiques comme en témoignent les données en pleine résolution. Beaucoup d'événements rayons cosmiques plus visibles.Seuls les plus brillants deux apparaissent dans l'image phare.
Retour à l'image des artefacts page.
ARTEFACTS D'IMAGE - ÉTOILES, PLANÈTES, COMÈTES ET LES










Les étoiles sont toujours présents dans l'image stéréo COR2, HI1 et HI2 images, et peut parfois être vu dans COR1. Étoiles de dérive lentement de gauche à droite avec le temps, causées par l'engin spatial en orbite autour du Soleil. Deux fois par an la Voie Lactée va dériver à travers le champ de vision, comme dans cet exemple de la HI1 sur STEREO Ahead.
La Voie Lactée traverse le champ de vision de l'avenir STEREO HI1 télescope sur Octobre 12, 2009.Cliquez sur une image pour une version de plus haute résolution.
Souvent, les planètes peuvent aussi être vus en passant par le télescope champs de vision. Le STEREO Planet Finder page montre ce que les planètes sont actuellement visibles dans les télescopes STEREO, tandis que le STEREO outil Orbite montre la position des planètes dans le système solaire pour une date donnée lors de la mission. La plupart des planètes sont trop lumineux pour l'optique sensibles dans le coronographes STEREO, les faisant apparaître trop grand et déformée. Notez le "papillon" forme de Vénus dans l'image ci-dessous COR2, provoquée par la diffraction de la tige occulteur. Dans le HI1 et HI2 images, images planète et des étoiles particulièrement brillantes seront également accompagnés par des stries verticales (blanc ou noir), qui est due à la lecture sans volets des caméras sur ces télescopes. La plupart des planètes se déplace de gauche à droite, mais les planètes intérieures, Mercure et Vénus sont souvent vus se déplaçant de droite à gauche.
 
Les planètes Vénus (à gauche) et Mercure (à droite) vu par le télescope STEREO Derrière COR2 le 13 Octobre 2009 Jupiter vu par STEREO Ahead HI1 télescope sur 1 Septembre, 2008
Parfois, même les comètes lumineuses peuvent provoquer des stries verticales dans les données. Voici une image de la comète McNaught tel qu'il apparaît dans HI1-B sur le site Web de la SSC. Notez la grande série noire verticale sombre et la luminosité de l'enduit vers le bas de l'image, à la fois des effets causés par la grande luminosité de cette comète particulière. Les techniques avancées existent pour éliminer certains de ces effets à partir des images, mais elles ne sont pas appliqués systématiquement sur ​​le site Web de la SSC. Mieux images de la comète McNaught sont disponibles sur le galerie STEREO . Des informations supplémentaires sur les comètes vu par STEREO peut être trouvé sur le Sungrazer site.
McNaught Comet vu par le télescope STEREO Derrière COR2 le 12 Janvier 2007








Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Juil - 09:56 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
le_sisko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 11:45 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

Et ton avis Jilou sur ce que voient les gens de la NASA ?  Mr. Green
Revenir en haut
sunlightwalkin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 11:53 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

NASA; NEVER A STRAIGHT ANSWER, LA CHOSE LA PLUS ÉTONNANTE C'EST QUE POUR CHAQUE EXEMPLE ILS ONT PRIS DES IMAGES ANCIENNES (2005 , 2006,ETC) COMME PAR HAZARD POUR CETTE IMAGE QUI A DÉJÀ EXISTÉ LÀ IL PRENNENT UNE IMAGE RÉCENTE DE LA MI JUIN 2011!! SUSPECT!!!
Certains artefacts sont causés par des défauts dans les caméras ou optiques utilisés pour prendre des images. L'exemple le plus notable d'un défaut de la caméra est indiqué ci-dessous. C'est une petite fibre sur la surface de la charge-coupled device (CCD) pour le télescope COR2 sur STEREO Ahead. La longueur totale de la fibre est à seulement 1 millimètre. Il a été là depuis le lancement. Très probablement cette fibre est sorti de l'un des lingettes salle blanche utilisée lors de l'assemblée de la caméra. Même si le matériel des lingettes est sélectionné pour faire la forme de particules peu nombreuses que possible, la particule occasionnels ne finissent intérieur de l'instrument.
Close up image d'une petite fibre sur la surface de la caméra CCD pour COR2 sur STEREO Ahead. Cliquez sur l'image pour voir l'emplacement sur le détecteur.




BIZARRE VOUS AVEZ DIT BIZARRE!!!
Revenir en haut
le_sisko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 11:59 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

Alors ils paniquent
Revenir en haut
ryque
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 14:06 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

certaines explications me paressent plausible , mais d'autres farfelus ( comme la fibre de lingette , si c'etait le cas ont l'aurais apercue bien des fois depuis la mise en service ) ,pour moi ils ont trop d'images à bidouillées et ne s'en sorteent plus d'ou panique à bord .
Revenir en haut
sunlightwalkin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 14:07 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

OUI LE COUP DE LA FIBRE DE LINGETTE EST TOO MUCH VRAIMENT
Revenir en haut
ryque
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 14:09 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

les phénoménes inabituels sont arrivés tellement nombreux qu'ils sont débordé.
Revenir en haut
ryque
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 14:15 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

tu sais JL , j'ais bossé en début de vie active pendant 3,5 ans dans un bureau d'étude de l'aéro spacial  de cannes la bocca spécialisé dans les satellites et crois moi les salles blanches sont hyper contolées
Revenir en haut
sunlightwalkin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 14:23 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

je m'en doute!!! il est évident que cette page arthéfact a été  modifiée récemment ils sont trop cons il suffit d'afficher la code source de la page, pour voir l'insertion de la photo lingette, en plus ils en ont retiré la date ces guignols, juste pour faire un gros plan sur la fibre de lingette, de plus les optiques sont montées sous vide sur terre, il nous prennent vraiment pour des gros cons!!!!


voici l'image qu'ils donnent!!!! au 15 juin







voici l'image réelle au 12 juin









bizarre la lingette? hein? elle grossit de plus en plus chaque année!!!






















et bien sur la fibre de lingette est éclairée par derrière, quels zigotos!!
Revenir en haut
Suyihah
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 2 666

MessagePosté le: Dim 3 Juil - 14:29 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

Comment se fait-il que leurs artifices soient aussi grossiers ! Ca fait plusieurs fois que je vois des images comme ça circuler ici et franchement c'est abérrant ! Ils pourraient au moins fignoler le truc
_________________
Laissez les morts enterrer leurs morts
Revenir en haut
sunlightwalkin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 14:31 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

ben ils sont persuadés que l'humanité est une gros bétail !!
Revenir en haut
ryque
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 14:43 (2011)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS! Répondre en citant

ils nous prennent pour des décérébrés Very Happy
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:27 (2017)    Sujet du message: LA NASA DONNE SON INTERPRÉTATION DES ARTHÉFACTS!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Actualités -> Science&NewTech Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com