Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Spiritualité -> Philosophie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sunlightwalkin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 18 Juin - 16:36 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

Une hérésie créatrice d'une civilisation de liberté


 

L'hérésie cathare fut bien plus qu'un phénomène de contestation religieuse. Elle suscita, en plein Moyen Age, une civilisation de liberté de pensée.


Les spécialistes ont le plus souvent analysé le catharisme comme une résurgence du manichéisme. Il faudrait alors préciser que le manichéisme fut également une gnose, et qu'il s'agit aussi, dans le cas du catharisme, d'une religion populaire. «Dieu est très bon. Or, dans le monde rien n'est bon. C'est donc qu'il n'a rien fait dans ce monde. » A la pensée d'un Dieu qui aurait créé mille âmes pour en sauver une et damner les autres, Pierre Garsias s'indignait et déclarait que s'il tenait ce Dieu-là entre ses mains, il le briserait, il le déchirerait avec ses ongles et ses dents. « Pour n'avoir pas été faites par Dieu, les choses visibles n'en existent pas moins par sa volonté et son consentement. » Les registres d'Inquisition fourmillent de déclarations de ce type faites par des gens du peuple.


Des libres-penseurs absolus avant l'heure


On connaît la tournure que prit la croisade contre les albigeois : des centaines de milliers de victimes, des bûchers, et l'invention de l'Inquisition, de sinistre mémoire. Ce fut une affreuse croisade menée par l’Église contre d'autres chrétiens. C'est que, dit-on, l'hérésie cathare fit vaciller Rome... Le catharisme fut un danger non seulement pour le pouvoir religieux, mais encore pour le type de société dont il était l'expression. Les cathares, en effet, refusaient la guerre et toute forme de violence, ils rejetaient le serment, et en particulier le serment d'allégeance, etc. - autrement dit, tout ce qui se trouvait à la base de la société féodale. On n'exagérerait peut-être pas en disant qu'ils furent des libres-penseurs absolus avant l'heure.


Le catharisme reste évidemment un phénomène religieux, mais la notion de libre examen se trouve en son cœur comme jamais il ne se trouva dans l'hérésie. « L'hérétique, rapporte un registre, ne faisait aucun cas du baptême romain : l'enfant ne promettait rien de lui-même. Un autre s'engageait pour lui... Mais chez nous [dit-il], quand un individu atteint l'âge de douze ans et même dix-huit de
préférence, lorsqu'il a l'intelligence du Bien et du Mal, s'il veut recevoir notre foi [il demande à être reçu dans l'assemblée des fidèles]. » la foi cathare ne saurait se dispenser de l'« intelligence du Bien et du Mal », c'est-à-dire de la prise de conscience.


Des anarchistes religieux


Avec les cathares, la déchirure introduite dans la foi par l'hérésie atteint donc un point où elle va presque basculer dans la liberté de conscience. Ce dépassement s'effectuera dans le protestantisme, mais ce dernier évacuera la question du mal telle que le manichéisme l'a posée...


Le catharisme était tellement riche de spiritualité inédite qu'il ne pouvait que donner naissance à de nouvelles valeurs. Sur le plan politique, il rejeta intensément le féodalisme. Et, plus encore, anticipant en cela les anarchistes (Bakounine, etc.), il contestait toute forme de pouvoir, qu'il eut tendance à prendre pour la raison d'être du mal. Satan, apprend-on, séduisit les anges en leur « promettant de leur donner pouvoir les uns sur les autres ». D'ailleurs, les cathares méprisaient les biens de ce monde et leur Église n'était pratiquement pas hiérarchisée. Quant à leur rituel, très simple, l'important était, pour eux, que passe l'esprit.


L'amour troubadour, nouvelle valeur


Le phénomène cathare ne se comprend que replacé dans le contexte. On l'amputerait si on ne tenait compte ni du mouvement des communes s'affranchissant de la Féodalité ni de la floraison des troubadours, qui « inventèrent » l'amour comme valeur sociale. S'il fallait souligner l'importance du combat communal en pays d'Oc, on pourrait évoquer le massacre de Béziers, resté dans toutes les mémoires, à cause du mot (vrai ? apocryphe ?) du légat du pape : « Tuez-les tous ! Dieu reconnaîtra les siens. » Béziers fut choisie pour donner un exemple aux Occitans, car la ville était un symbole de liberté.


Les troubadours, on le sait, ont chanté l'« amour courtois ». On se tromperait grossièrement en traduisant : amour éthéré. Courtois veut dire civilisé ; et l'amour troubadour fut un érotisme à de rares exceptions près. Il s'agit donc d'un amour humain, charnel. Mais le plus remarquable fut que les troubadours créèrent l'amour comme valeur sociale essentielle. Les hommes et les femmes ne les avaient, certes, pas attendus pour s'aimer, mais jamais avant eux une société ne s'était reconnue dans l'amour. On peut même avancer l'idée que cette valeur civilisatrice se trouva avec quelques autres à la base de la création de l'Europe moderne.


Catharisme, mouvement communal, amour troubadour, les trois phénomènes sont indissociables. Cela ne signifie pas des rapports de cause à effet, comme dans les sociologies mécanistes, mais cela renvoie à un projet historique global dont les acteurs, comme tout acteur de l'histoire, n'étaient pas nécessairement conscients mais qu'ils exprimèrent selon leurs possibilités : hérésie sur le plan religieux, proximité pour la démocratie, magie pour l'amour. L'idéal du pays d'Oc fut de ne se devoir qu'à son humanité.


André Nataf, «Les libres-penseurs ».


 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 18 Juin - 16:36 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
steph


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2010
Messages: 1 920
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 18 Juin - 17:08 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

magnifique!

FUCK l'inquisition!

je (p)ressens fort que je fus Cathare!

Heureusement, je vis aujourd'hui, pour voir et vivre le retour de la Lumière!!!
_________________
Pas fermer les Cieux ce soir
Pas fermer les Cieux!
the Young Gods
Revenir en haut
bibix
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 18 Juin - 17:12 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

ça j'adore
Revenir en haut
yo
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 7 953
Localisation: Is-Er Dauphiné

MessagePosté le: Sam 18 Juin - 17:20 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

Les Cathares ont véhiculé la même vibration Unitaire qui parcourt notre corps aujourd'hui.

Ils sont admirables!


_________________
« ...quand vous pénétrez réellement dans ce Cœur, il n’a plus ni centre ni circonférence ; il est partout. »
Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 1 277

MessagePosté le: Sam 18 Juin - 18:33 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

Merci JL.

Il y a une semaine que je cherchais à la placer celle là
 


_________________
Nous sommes une onde d'amour et tout est renouvelé.
Revenir en haut
bibix
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 18 Juin - 18:37 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

Okay
Revenir en haut
Cathare
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 18 Juin - 20:40 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

Moi je regarde le sujet...
Je commence à écouter la musique... et je me met à chialer comme un gosse...
Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 1 277

MessagePosté le: Sam 18 Juin - 20:41 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant


_________________
Nous sommes une onde d'amour et tout est renouvelé.
Revenir en haut
Suyihah
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 2 666

MessagePosté le: Sam 18 Juin - 21:53 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

Cathare a écrit:

Moi je regarde le sujet...
Je commence à écouter la musique... et je me met à chialer comme un gosse...
Ca fait résonner une réminiscence non ? D'ailleurs tu t'es nommé Cathare Smile
_________________
Laissez les morts enterrer leurs morts
Revenir en haut
luness


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2010
Messages: 561
Localisation: IS-ER

MessagePosté le: Sam 18 Juin - 23:39 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

Les cathares avaient dis qu'ils reviendraient dans 800 ans environ... pour finir leur Œuvre... Appelés par la lumière...
ben ça se trouve... on est tous Cathare

_________________
E Pluribus Unum
Revenir en haut
Babas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 18 Juin - 23:43 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

on est mieux que ça on est la lumière ...
Revenir en haut
la chouette
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 19 Juin - 08:05 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

steph a écrit:
magnifique!

FUCK l'inquisition!

je (p)ressens fort que je fus Cathare!

Heureusement, je vis aujourd'hui, pour voir et vivre le retour de la Lumière!!!


tout pareil !!
Revenir en haut
bibix
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 19 Juin - 08:59 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

Mes recherches , on commencé sur les cathares .... ma première histoire d'amour
Revenir en haut
Tolecnal


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 447

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 12:55 (2011)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE Répondre en citant

Je pense aussi que nous sommes nombreux ici a avoir fait partie de ses communautés particulières que furent les esseniens, les cathares ou encore chevaliers du temple !

On s'est retrouvé aux moments clé de l'histoire de l'humanité. Et celui que l'on vit actuellement en est un assurement.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:44 (2017)    Sujet du message: LES CATHARES; LA PREMIERE COMMUNAUTÉ UNITAIRE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Spiritualité -> Philosophie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com