Forum Index




 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

NOUVELLES FRAICHES IRRADIÉES DE FUCK YOU SHIMA
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> Actualités -> NewPolitique&Social
Previous topic :: Next topic  
Author Message
le_sisko
Guest

Offline




PostPosted: Mon 9 May - 11:16 (2011)    Post subject: NOUVELLES FRAICHES IRRADIÉES DE FUCK YOU SHIMA Reply with quote

Shining.b wrote:

Mort de Rire  Sisko, j'ai pensé à toi, des âmes charitables m'ont ramené de la tendre messe du dimanche matin le texte que le curé énonça  j'peux te l'envoyer si tu veux... je rigole 


Un tout petit peu plus sérieusement, perso je sais pas si tous les trucs racontés dans cette religion sont des paroles divines ou des balivernes bien falsifiées, mais franchement... je m'en fiche enfin, je range rien dans des cases "à bannir", je vois sur le moment si ça craint ou pas Regarde, ya bien des chères dames qui parlent sur autresdimensions comme Thérèse de Lisieux qui étaient catho? Ya pas longtemps Yvonne Aimée de Malestroit a dit : 


"J'ai dirigé, de mon vivant, une communauté religieuse, dans une région de France, très proche d'un lieu magique appelé Brocéliande. J'ai effectivement fait partie d'une congrégation Catholique romaine, car, au début du siècle précédent et jusqu'à ma mort, il était fort difficile de manifester cet état de CHRIST ailleurs que dans ces espaces, du moins pour une Occidentale. "


Ce qui prouve bien que peu importe le support, et de toutes façons qu'est-ce qui n'est pas falsifié aujourd'hui ici? L'unité peu s'exprimer partout si on prend la peine de n'écouter que les vibrations et se détacher de la forme...


J'suis d'accord avec One sur le fait qu'il serait dommage de se fermer des portes
Mais je te comprends aussi  Mort de Rire  pour avoir subi toute cette mascarade, et en même temps si je mettais ça en relief dans ma vie de tous les jours j'aurais pas fini, d'autant plus qu'il y a une infinité de trucs falsifiés comme ça partout, pas que dans une certaine religion...


Bref  Mr. Green

Jolie leçon que tu me donnes là.
Embarassed
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 9 May - 11:16 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Shining.b
Guest

Offline




PostPosted: Mon 9 May - 11:43 (2011)    Post subject: NOUVELLES FRAICHES IRRADIÉES DE FUCK YOU SHIMA Reply with quote

Ah bon  Embarassed  
Back to top
Babas
Guest

Offline




PostPosted: Mon 9 May - 12:13 (2011)    Post subject: NOUVELLES FRAICHES IRRADIÉES DE FUCK YOU SHIMA Reply with quote

l'égo est battu a plat de couture sur ce forum, merci ... 
Back to top
UNIVERS0404


Offline

Joined: 09 Nov 2010
Posts: 227
Localisation: montpellier

PostPosted: Mon 9 May - 12:53 (2011)    Post subject: NOUVELLES FRAICHES IRRADIÉES DE FUCK YOU SHIMA Reply with quote

sur liberation.fr                 vont bientôt nous dire que tout rentre dans l'ordre !! 


Fukushima et radioactivité: la protection des populations japonaises
 {Sciences²} publie une interview d'Olivier Isnard, spécialiste en radio-écologie et radioprotection, envoyé par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire au Japon peu après le séisme. Il a conseillé l’ambassade de France, et noué des contacts avec ses homologues japonais, transmis de précieuses informations. De retour, il nous parle surtout de la protection des populations.
Où en est la crise nucléaire de Fukushima en termes de protection des populations ?
Olivier Isnard : A ce stade, ce n’est plus une situation d’urgence comme celle qui prévalait lors de l’évacuation des populations vivant autour de la centrale. Mais une contamination dont on estime qu’elle ne va pas s’aggraver du fait de nouvelles émissions et qu’il faut affronter avec des dispositions permettant d’en minimiser les conséquences.
Quelles dispositions ?
Olivier Isnard : La CIPR (commission internationale de protection radiologique) propose des valeurs guides pour gérer ce genre de situation. Le niveau de référence pour l’exposition des populations se situe entre 1 millisievert par an- celui admis pour une installation nucléaire en fonctionnement - et 20 mS/an. L’objectif consiste donc à ne pas dépasser les 20 mS/an, puis à se rapprocher de 1 mS/an avec des mesures de décontamination.
Cette valeur de 20 mS/an a provoqué la démission spectaculaire de Toshiso Kosako, un scientifique conseiller du Premier ministre japonais, et refusant cette valeur pour des cours d'écoles…
Olivier Isnard : L’exposition est une agression radiologique, mais il n’y a pas de changement de régime de risque connu entre 1 et 20 mS/an. Il n’y a pas un effet de seuil sanitaire à 20 millisieverts par an, ni d’observation de risque de cancer accru. Cette dernière valeur est d’ailleurs celle que certaines populations connaissent toute leur vie du fait de la radioactivité naturelle qui peut même aller au double.
Et si la dose va au delà ?
Olivier Isnard : Le gouvernement japonais a décidé de prendre des mesures d’évacuation si la cartographie fine montre un risque de dépasser les 20 mS/an. Mais comme le débit de dose est en diminution, on peut tolérer qu’il soit momentanément un peu plus élevé. L’important, c’est de ne plus raisonner en termes de zones réglementaires (20 ou 30 km de la centrale) mais sur la base de mesures très localisées - à l’échelle d’une rue, d’un champ, d’une école - pour décider de la gestion de ces expositions, un éventuel relogement temporaire, et d’actions de décontamination. Ce travail de cartographie fine est en cours, avec l’aide de plusieurs centaines de collègues américains.
Quelles actions ?
Olivier Isnard : Cela peut aller du décapage d’un sol à l’élagage ou la coupe d’arbres qui ont concentré un dépôt radioactif sur leurs feuilles du fait de la pluie. Compte tenu de l’espace très limité dont dispose le Japon - c’est une très grosse différence avec la situation en Ukraine, Biélorussie et Russie - on peut s’attendre à un gros effort de reconquête de l’environnement afin de diminuer les zones interdites pour longtemps à l’entourage immédiat de la centrale et aux taches de surcontamination dues aux dépôts par la pluie.
Y aura t-il une zone interdite durant longtemps ?

Olivier Isnard : La cartographie existante montre déjà un paradoxe. Des zones près de la centrale et en direction du nord-ouest montrent des contaminations radioactives très importantes, qui empêcheront la vie normale et une exclusion sur le long terme. A l’inverse certaines parties de la zone évacuée sont beaucoup moins contaminées bien que plus proches de la centrale et seront probablement réoccupées. (A droite, carte établie par l'IRSN à partir des mesures américaines).
Peut-on faire confiance aux autorités japonaises, connues pour leurs liens avec l’industrie ?
Olivier Isnard : Dès mon arrivée, j’ai pu vérifier que les priorités de l’ensemble des acteurs étaient les bonnes, focalisées sur les vrais problèmes de radioprotection. Je n’ai pas senti de réticences à prendre des mesures de protection sous prétexte de préserver l’industrie électronucléaire.
La population est-elle bien informée ?
Olivier Isnard : Les niveaux de radioprotection utilisés sont corrects, mais difficiles à expliquer. Répéter toutes les deux phrases que tel niveau de contamination ne représente aucun risque pour la santé n’est pas efficace. Mais devant l’invisibilité, le caractère peu
tangible de la radioactivité, son effet à retardement et statistique, il n’y a pas de recette miracle pour informer. Marteler «c’est sans danger», crée plutôt une certaine nervosité. Ce qui fait défaut aujourd’hui, c’est une vision à moyen terme qui permette aux gens d’organiser leur vie. Il faut leur dire vite si et quand ils pourront retourner chez eux, ou pas. {Ajout SH : le Premier ministre japonais a déclaré que le gouvernement ne prendra pas de décision avant le début 2012 sur le retour chez eux des famille évacuées de la zone des 20 km. Le graphique ci-dessus à droite montre la radioactivité ambiante mesurée à Tskukuba près de Tokyo par les physiciens du synchrotron KEK : avec 0,1 microsievert par heure elle est désormais très proche des valeurs naturelles du lieu (entre 0,07 et 0,09 microsievert/heure). Pour comparer avec la valeur de 20 millisieverts par an comme plafond accepté pour les zones contaminées, il faut diviser ce dernier chiffre par 24 et 365, ce qui donne 2,28 microsieverts par heure.}

Saura t-on si ces mesures sont efficaces ?
Olivier Isnard : Le Japon a les moyens d’organiser une surveillance précise et de longue durée des populations concernées, de leur exposition et de leur état de santé. Je pense que le suivi médical sera exemplaire.
Fin de l'interview.
La surveillance des contaminations radioactives des sols, des productions alimentaires et des populations semble tout àfaire sérieusement conduite par les autorités japonaises. Ainsi, l’un des points les plus importants à surveiller concerne le risque d’incorporation d’iode radioctif sur la thyroïde des enfants. Les derniers jours de mars, les thyroïdes de  1.149 enfants de zéro à 15 ans provenant des zones les plus touchées ont été examinées et n’ont pas montré de contamination significative.


Par Sylvestre Huet, le 9 mai 2011



_________________
JE CHERCHE LE CHERCHEUR D ETOILES.....MAIS... JE SUIS LE CHERCHEUR D ETOILES
Back to top
Babas
Guest

Offline




PostPosted: Mon 9 May - 12:56 (2011)    Post subject: NOUVELLES FRAICHES IRRADIÉES DE FUCK YOU SHIMA Reply with quote

Back to top
Babas
Guest

Offline




PostPosted: Mon 9 May - 12:56 (2011)    Post subject: NOUVELLES FRAICHES IRRADIÉES DE FUCK YOU SHIMA Reply with quote

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=0Eztn6cgU5s#at=4…
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 21:23 (2019)    Post subject: NOUVELLES FRAICHES IRRADIÉES DE FUCK YOU SHIMA

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> Actualités -> NewPolitique&Social All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 of 6

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group